Travail : 24% des Français seraient touchés par "l'hyperstress"

Travail : 24% des Français seraient touchés par "l'hyperstress"
Un quart des salariés Français serait touché par "l'hyperstress".

Orange avec AFP, publié le lundi 27 novembre 2017 à 09h22

Selon une enquête publiée ce lundi 27 novembre par France info, 24% des salariés français subissent un stress trop élevé au travail, potentiellement dangereux pour leur santé.

Les employés les plus touchés sont ceux exerçant dans les secteurs de la santé, des services, de l'assurance et des activités financières, détaille l'étude réalisée par le cabinet Stimulus conseil spécialisé en bien-être et santé au travail. À l'inverse, le secteur des transports est "le plus épargné".



LES FEMMES PLUS TOUCHÉES QUE LES HOMMES

Autres conclusions de l'enquête : 52% des salariés présentent un fort niveau d'anxiété, 16% "ont probablement un trouble anxieux", 29% ont un fort niveau dépressif et 6% ont "probablement une dépression". Pour arriver à ces conclusions, le cabinet Stimulus a suivi 32.137 salariés pendant quatre ans (2013-2017). Cela dans 39 entreprises différentes.



En cause ? Le fait de "devoir traiter des informations complexes et nombreuses" ainsi que le manque de temps sont les principaux facteurs, selon cette enquête. L'obligation de s'adapter sans cesse et l'impossibilité de prévoir leur travail dans deux ans viennent ensuite. Ces facteurs touchent jusqu'à 88% de l'échantillon. Arrivent ensuite le manque d'autonomie, le fait d'"être en contact avec des gens impolis" ou avoir une hiérarchie ou des collègues qui "prennent plaisir à faire souffrir". Ces derniers facteurs concernent seulement 15 à 20% de salariés.

Selon cette enquête, les femmes sont plus impactées que les hommes : 28% d'entre elles sont concernées, contre 21% des hommes. Même écart de sept points entre les seniors et les jeunes, moins stressés que leurs aînés. En revanche, les catégories cadres et non-cadres sont à égalité vis-à-vis de cet état.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.