Transports, énergie, livret A : ce qui change au 1er août

Transports, énergie, livret A : ce qui change au 1er août

Seuls les tarifs réglementés du gaz sont orientés à la baisse au 1er août 2017 (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le lundi 31 juillet 2017 à 15h30

ECONOMIE - Au 1er août, seuls les tarifs du gaz sont orientés à la baisse. Ceux de l'électricité augmentent, ainsi que le Pass Navigo et les loyers de référence pour les Parisiens.

Encore une fois, le Livret A stagne.

AUGMENTATION DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE L'ELECTRICITÉ

Les tarifs réglementés de l'électricité, appliqués par EDF à 27 millions de foyers, augmenteront de 1,7% au 1er août. Cette hausse concerne les tarifs bleus, résidentiels et professionnels. Les tarifs jaunes (appliqués uniquement en Corse) et les tarifs bleu + augmenteront eux de 0,6% et les tarifs verts baisseront de 0,4%.

Cette hausse intervient dans le cadre de la révision annuelle de ces tarifs, "fixés conformément à la proposition de la Commission de régulation de l'énergie" (CRE), détaille une décision du ministère de la Transition écologique et solidaire parue au Journal officiel le vendredi 28 juillet.

BAISSE DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ

A contrario, les tarifs réglementés du gaz naturel appliqués par Engie à des millions de clients en France vont baisser en moyenne de 0,8% à partir du 1er août, a annoncé la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Cette baisse "répercute l'évolution du coût d'approvisionnement d'Engie" depuis juillet, note la CRE.

Les tarifs se replieront de 0,8% pour les quelque 3 millions de foyers qui se chauffent au gaz, de 0,3 % pour ceux qui utilisent le gaz uniquement pour la cuisson et de 0,5 % pour ceux qui l'utilisent pour la cuisson et l'eau chaude.

Ces tarifs sont révisés mensuellement, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole. Ils ont baissé de 20,5% depuis le 1er janvier 2014, reflétant le recul des cours, précise la CRE.

STAGNATION DU LIVRET A

Le gouvernement a décidé de maintenir le taux de rémunération du Livret A à 0,75% au 1er août, plutôt que de le relever à 1% afin de suivre l'inflation. Il s'agit de son plus bas niveau historique, atteint en 2015.

Bercy a décidé de suivre les recommandations du gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, qui conseille de ne pas augmenter ce taux en raison de la "diminution de l'inflation (hors tabac) en fin de semestre" et "des taux de marché qui restent extrêmement faibles, voire négatifs pour les maturités les plus courtes".

Le Livret A reste le placement préféré des Français, avec une collecte cumulée de 9,42 milliards d'euros sur les six premiers mois de 2017.

AUGMENTATION DU PASS NAVIGO POUR LES FRANCILIENS

En Île-de-France, le Pass Navigo à tarif unique passera de 73 euros à 75,20 euros au 1er août, soit une augmentation de 3% environ. Les forfaits jour augmenteront également de 3%, soit de 7,30 euros à 7,50 euros pour les zones 1-2, et de 9,70 à 10 euros pour les zones 1-3.

Le prix du ticket de métro unitaire restera lui à 1,90 euros, mais le prix du carnet augmentera de 40 centimes.

Une hausse justifiée par la nécessité d'améliorer le réseau, explique la région Ile-de-France. "Ces recettes représentent 70 millions d'euros par an et contribueront à la mise en place d'environ 100 millions d'euros d'offre nouvelle et plus de 1 milliard d'euros d'investissements dans le cadre de la Révolution des Transports (...)", affirme le Stif.

AUGMENTATION DES LOYERS DE RÉFÉRENCE À PARIS

Enfin, les Parisiens verront les loyers de référence augmenter légèrement. Depuis 2015, ces montants à ne pas dépasser afin de limiter la flambée des prix du parc locatif sont fixés par arrêté préfectoral. Ils sont calculés en fonction de plusieurs critères tels que le type de location, de la taille du logement, de la date de construction de l'immeuble et de sa localisation.

Selon la loi Alur, les loyers ne doivent pas dépasser 20% du loyer médian de référence, ni être inférieurs de 30%

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
50 commentaires - Transports, énergie, livret A : ce qui change au 1er août
  • et pourquoi pas un appel aux Français leur demandant des idées de taxes afin de combler le deficit.
    Moi je propose la creation d'une vignette pour les piétons, les cyclistes.Une taxe sur l'air que nous respirons servirait à la lutte contre la pollution..Retour de la gabelle pour reduire la consommation de sel..
    A vous d'apporter vos suggestions Vos gouvernants vous en seront reconnaissants

  • Il serait plus judicieux de titrer ainsi : " Ce qui ne change pas au premier Août "

    Mis à part les augmentations de tout ........ sauf des revenus, rien ne change en ce bas monde .

    A noter tout de même une baisse des tarifs GDF.
    Enfin, il ne fallait pas attendre de miracle non plus, Macron n'est pas le père Noël et il n'y a rien d'extraordinaire à espérer de lui comme des autres, ne soyons pas trop naïfs.

  • Je suis content depuis 5 ans pas d'augmentation de ma pension de retraite, ouf je l'ai échappé belle, merci monsieur Macron !!!!

    Si vous avez voté pour lui, j'espère que vous n'en attendiez pas de miracle.
    Il fallait bien s'y attendre, on ne sera pas plus riche avec lui comme avec tous les autres, il ne faut pas être trop naïf.

  • Ce qui ne change pas : des hausses de partout sauf des retraites et salaires .

  • tout est revu en permanence à la hausse , taxes , énergie , produits de consommation , mais en ce qui concerne le pouvoir d'achat des français (sauf dans le milieu politique , patronal et actionnarial ) là aucune augmentation n'est prévue , comment voulez vous relancer l'économie du pays dans ces conditions

    Et vous avez raison.