Trafic : samedi noir sur les routes de France pour le grand chassé-croisé des vacances

Trafic : samedi noir sur les routes de France pour le grand chassé-croisé des vacances
(illustration)

publié le jeudi 29 juillet 2021 à 14h22

La journée du 31 juillet s'annonce comme un calvaire pour des milliers d'automobilistes à travers le pays.

Juillettistes et aoûtiens vont se croiser sur les grands axes routiers, au cours d'un week-end particulièrement dense. Le samedi 31 juillet est ainsi classé noir (extrêmement difficile) au niveau national dans le sens des départs, selon les prévisions publiées mercredi 28 juillet par Bison Futé.


Pour le reste du week-end, la circulation est classée orange (difficile) sur tout le territoire dans le sens des départs et des retours, hormis dans la région Auvergne-Rhône-Alpes et sur l'Arc méditerranéen classé rouge (très difficile) pour les départs le samedi. "Il est fortement déconseillé de rouler dans la nuit de vendredi à samedi, et durant toute la journée du samedi. Mieux vaudra attendre dimanche 1er août pour partir", prévient Bison Futé dans un communiqué. Dans le sud-est et sur l'arc méditerranéen, les difficultés de circulation sont attendues dans le sens des départs sur les autoroutes A6, A7, A8 et A9, ainsi que sur l'A20, A61, A62 et A63 dans le sud-ouest. 



"L'accès à la France par le tunnel du Mont-Blanc (N205) sera dense de 11h à 16h et de 18h à 20h (attente supérieure à 30 min) et très dense de 16h à 18h (attente supérieure à 1h)", précise l'organisme. Durant tout le week-end, des difficultés sont également attendues sur l'autoroute A10 en direction du grand-ouest.

En Ile-de-France, Bison Futé recommande de quitter ou traverser la région avant 12H00 vendredi et samedi dans le sens des départs (dès 9H00 pour le dimanche) et de traverser ou rejoindre la région avant 14H00 pour toute la période dans le sens des retours.
Seule journée avec une circulation habituelle, le lundi 2 août est classé vert par Bison Futé dans le sens des retours. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.