Trafic de cocaïne entre la Guyane et la métropole : une filière complète démantelée, une prise inédite

Trafic de cocaïne entre la Guyane et la métropole : une filière complète démantelée, une prise inédite

Un homme prépare une dose de cocaïne le 20 septembre 2017 à Bogota.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 25 novembre 2017 à 08h37

Le coup de filet a permis aux enquêteurs de mettre la main sur de la cocaïne en ovules. Un conditionnement connu des services de police mais saisi pour la première fois. 

Une ampleur et une prise inédites. Une "filière de transport de cocaïne par mules entre la Guyane et la métropole" a été démantelée mi-novembre au terme d'une enquête ouverte en janvier par la Juridiction Interrégionale Spécialisée de Fort-de-France (Martinique), a annoncé vendredi 24 novembre le procureur de la République de Fort-de-France.

Cette enquête avait été déclenchée, "sur la base d'informations communiquées par le parquet de Cayenne". "Les investigations, confiées au détachement en Guyane de l'OCRTIS Caraïbes (Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants) ont conduit, "les 14 et 15 novembre 2017, à une vaste opération d'interpellations de 11 personnes, en Guyane comme en métropole", précise un communiqué du procureur de Fort-de-France Renaud Gaudeul.

Cocaïne en ovules : une première

7 hommes et de 4 femmes âgés de 21 à 41 ans ont été arrêtés. Cinq d'entre eux sont Guyanais, cinq autres sont du Surinam et le dernier est un Lyonnais. En outre, cinq des 11 personnes interpellées étaient "connues des services de police ou de justice français".

Elles ont "toutes été transférées en Martinique, avant d'être mises en examen des chefs d'importation en bande organisée de produits stupéfiants, d'acquisition, détention, transport, offre ou cession de produits stupéfiants, d'association de malfaiteurs et de blanchiment" et "placées en détention provisoire", indique encore le parquet. "Elles encourent une peine de 30 ans de réclusion criminelle". 

Outre "l'ampleur inédite" de la filière démantelée, le parquet de Fort-de-France souligne que "c'est la première fois qu'un outil de conditionnement de la cocaïne en ovules, dont on connaissait l'existence au travers de plusieurs témoignages, est saisi dans le cadre d'une opération judiciaire en France". L'individu chargé de confectionner ces "ovules" a été appréhendé lors de l'opération. 

267 mules interpellées en 2017

Par ailleurs, une mule a été interceptée dans un logement à Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane) alors qu'elle était en train d'ingurgiter des ovules de cocaïne ainsi que "deux autres mules parvenues à destination sur le territoire métropolitain et qui s'apprêtaient à expulser la cocaïne ingérée", précise encore le communiqué.

Selon le parquet, les investigations ont permis en outre de retracer le circuit de l'argent issu du trafic de la drogue. Il était encaissé en mandat-cash par des prête-noms, contre rémunération à Saint-Laurent-du-Maroni.Des transferts d'argent pour "plus de 600.000 euros ont déjà pu être retracés par les enquêteurs". Selon leurs estimations, "en l'espace de 15 mois, plus d'une centaine de mules transportant en moyenne 800 grammes de drogue et rémunérées entre 3000 et 5000 euros" ont pris part à cette filière.

Enfin, le communiqué du procureur fait état d'un "essor considérable du transport de cocaïne par des mules entre la Guyane et la métropole au cours des dernières années". En 2017, à la date du 31 octobre, "267 mules ont été interceptées en Guyane dont 124 transportant la marchandise "in corpore".

 
21 commentaires - Trafic de cocaïne entre la Guyane et la métropole : une filière complète démantelée, une prise inédite
  • On ne peut que se réjouir de cette prise. Les drogues, toutes les drogues car il n'en existe pas d'anodines comme aimeraient nous le faire croire ceux qui en prennent, représentent une des plus grandes tares qui affectent l'humanité à jeu égal avec les religions qui sont elles aussi une drogue de l'esprit. A l'heure où l'humanité, toujours plus nombreuse, s'abêtit de manière de plus en plus flagrante, il est grand temps de prendre conscience qu'il faut changer de braquet afin de punir "à l'indonésienne" les trafiquants et leurs complices, qui qu'ils soient.

    "punir "à l'indonésienne" ", amusant...

    Amusant, je ne sais pas. Efficace, oui.

    L'Indonésie est le plus grand pays musulman du monde.

    Que tu n'arrêtes pas de critiquer, darwin2bis...

    L'Indonésie n'est pas le plus grand pays musulman du monde, il s'agit du plus grand archipel du monde, nuance. Surpeuplé comme il faut s'y attendre à chaque fois qu'un pays est dominé par la religion qui dédouane l'humanité de ses responsabilités même si la religion de conquête s'y est bien implantée grâce à la violence endémique qu'elle apporte toujours dans ses bagages avec elle. Toujours est-il que le sujet est la lutte contre la drogue et que le gouvernement indonésien prend à cœur, ce dont on ne peut que se féliciter.

    Pour ceux qui l'ignore, l'Indonésie, ou encore République d'Indonésie, est effectivement le plus grand archipel du Monde. Il est peuplé de 250 millions d'habitants dont plus de 80% sont musulmans.

    Qui demain seront 90 pour cent, et ainsi de suite.

    (Et tu maintiens toujours que l'Indonésie n'est pas le plus grand pays musulman de monde, darwin2bis ?)

    Et une fois que vous avez dit ça, dqr33 ?

    Pas grand chose, tu as tout simplement dit que l'Indonésie n'était pas le plus grand pays musulman du monde ! Tu ne l'as du reste toujours pas reconnu...

    Après, je suis surpris que tu reconnaisse quelque chose de bien dans ce que fait un pays comme l'Indonésie.

  • avatar
    thuglife  (privé) -

    malgré l'interdiction il y a de plus en plus de consommateur,de plus en plus de drogue,il faudrait 10 millions de policiers pour esperer faire quoi que ce soit

    En Indonésie, il n'y a pas de 10 millions de policiers mais des gouvernements qui combattent ce fléau avec détermination. Cette absence de détermination est ce qui caractérise l'Occident dans cette lutte contre les drogues, thuglife.

    (Ce qui me fait légèrement sourire, darwin2bis, c'est que tu donnes en exemple un pays, l'Indonésie, pourtant le plus grand pays musulman au monde, religion que tu ne cesses pourtant de démolir par ailleurs !)

  • suis-je naïf ?
    je me demandais d'où venait la richesse de certaines personne de ce "pauvre" département Français, où la population parait abandonnée...
    § a-t-on éradiqué sur place les vendeurs ? non ? donc cela va continuer de plus belle, avec la protection de ceux qui en 'croquent' et laisse faire.

  • ah?ah? un trafic ou un commerce les plus gros se régalent et ont pignon sur rue ils sont intouchables on en arrête aucun

  • Il faut les mettre sur la paille

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]