"Toxiques et polluants" : les produits ménagers industriels dans le viseur

"Toxiques et polluants" : les produits ménagers industriels dans le viseur
Des produits ménagers (illustration)
A lire aussi

Orange avec AFP-Services, publié le vendredi 12 avril 2019 à 08h45

Désodorisants, sprays, nettoyants... La composition de ces produits du quotidien est dénoncée par le magazine 60 Millions de consommateurs et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), qui recommandent l'usage de produits "faits maison".

Pour bien respirer chez soi, mieux vaut se passer de produits ménagers industriels.

Tel est le constat dressé par 60 Millions de consommateurs, qui a étudié dans son hors-série la composition de 60 produits ménagers parmi les plus vendus. Le magazine s'est fondé sur la lecture de leur étiquette et de leur fiche de données de sécurité réglementaire. Son verdict: "ils se révèlent toxiques et polluants". "Beaucoup contiennent une ou plusieurs substances toxiques, nuisibles à notre santé ou à l'environnement", est-il constaté.


Une batterie de tests similaires a été réalisée par l'Ademe, l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Ces trois organismes ont analysé une trentaine de produits, et testé en condition réelle une dizaine, six manufacturés et quatre "faits maison". Résultat: les produits industriels émettent plus de composés organiques volatils (COV), de minuscules poussières dont certaines sont classés cancérigènes possibles, comme l'acétaldéhyde, ou avérés, comme le formaldéhyde.

Les produits de base sont les plus sains

En guise de substitut aux produits industriels, l'Ademe, l'Ineris et le CSTB recommandent notamment deux grands "classiques" du ménage : le vinaigre blanc, et le bicarbonate de soude.


Pour mieux visualiser sur l'étiquette la qualité d'un produit, "60 Millions" propose de son côté un "Menag'score" qui classerait les produits de A à E en fonction de la quantité de ces substances nocives sur le même principe que le "nutri-score" ainsi que la liste complète des composants. Tous donnent des conseils de bons sens, comme aérer une pièce avant de l'occuper, ne pas y fumer, alors que l'air intérieur est sept fois plus pollué que l'air extérieur, rappelle 60 Millions de consommateurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.