France

"Tout est faux" : l’animateur Cauet se défend des accusations de viols et agressions sexuelles

© Berzane Nasser/ABACA - “Je suis complètement innocent ”, a-t-il affirmé sur le plateau

Visé par trois plaintes pour viol et agressions sexuelles, l’animateur Sébastien Cauet, figure de NRJ, s’est défendu pour la première fois dimanche 10 décembre dans les médias. Il dit “subir ces attaques et ces accusations”.

Il l’assène à plusieurs reprises :"tout est faux, tout est mensonger". Accusé de viols et agressions sexuelles par trois femmes, dont une était mineure au moment des faits, l’animateur Sébastien Cauet s’est défendu des soupçons qui pèsent sur lui dans une interview donnée à BFMTV, ce dimanche 10 décembre.

“Je suis complètement innocent ”, a-t-il affirmé sur le plateau, avant de remercier ses soutiens et ses proches. "À l’intérieur je suis en morceau, je suis dévasté […] C’est terrible d’être accusé de ce genre de choses", a fait valoir Sébastien Cauet. “Je pensais que j’avais vécu le plus dur, mais je suis en train de vivre le plus dur.”

Cauet assure de son "comportement exemplaire"

L’enquête - regroupant les trois plaintes – est dans les mains du parquet de Paris et a été confiée à la Brigade des mineurs de la police judiciaire de la capitale. Pour l'heure, aucune des trois plaignantes, ni Sébastien Cauet, n'ont été entendus par les enquêteurs.

Une plainte pour deux viols a d’abord été déposée par une jeune femme de 25 ans qui a expliqué que les faits s’étaient produits lors de son adolescence, en 2014, rapporte Ouest-France. Depuis, deux plaintes, déposées par deux autres femmes, ont été jointes au dossier. L’une des plaignantes était notamment une fan de la matinale de Skyrock à la fin des années 1990. Sur BFMTV, Sébastien Cauet, qui a pour sa part porté plainte pour des faits de harcèlement, a assuré de son “comportement exemplaire” envers ses collaborateurs de travail.

publié le 10 décembre à 20h55, Delphine Schiltz, 6Médias

Liens commerciaux