Toulouse : un gardé à vue met le feu à sa cellule, 26 personnes évacuées

Toulouse : un gardé à vue met le feu à sa cellule, 26 personnes évacuées
26 personnes en garde à vue ont dû être évacuées vers d'autres commissariats de l'agglomération. (Illustration)

Orange avec AFP-Services, publié le dimanche 24 mars 2019 à 14h08

26 personnes en garde à vue ont dû être évacuées dans la soirée du samedi 23 mars vers d'autres commissariats de l'agglomération.

Un incendie s'est déclaré samedi 23 mars au soir dans une cellule du commissariat central de Toulouse, et 26 personnes en garde à vue ont dû être évacuées vers d'autres commissariats de l'agglomération, ont indiqué dimanche 24 mars les pompiers.

"Il s'agit d'un feu de carton et de papiers" qui a rapidement été circonscrit, mais la fumée avait gagné l'ensemble du bâtiment, selon les secours qui sont intervenus peu après 21h. 

Deux personnes intoxiquées

"Deux personnes ont été transportées à l'hôpital après avoir avoir été légèrement intoxiquées", ont-ils précisé.

D'après La Dépêche du Midi, le jeune homme qui a dégradé sa cellule, avait été interpellé en plein centre-ville samedi alors que des heurts éclataient entre "gilets jaunes" et forces de l'ordre. 

Selon le journal, il a été repéré par l'hélicoptère de la gendarmerie en train d'embraser une barricade. Au sol, les policiers de la sûreté départementale ont réussi à l'intercepter, rapporte encore le journal local.

19 manifestants interpellés

Lors de l'acte 19 du mouvement des "gilets jaunes", 19 manifestants ont été interpellés samedi dans le centre de Toulouse, selon la préfecture, qui a fait état de "jets de projectiles contre les forces de l'ordre, destruction de mobiliers urbains, ainsi que de feux de barricades et d'un véhicule".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.