Toulouse : un arsenal découvert chez un pilote de ligne

Toulouse : un arsenal découvert chez un pilote de ligne
Un véhicule du Raid dans les locaux de l'unité d'élite à Bièvres, au sud-ouest de Paris.

Orange avec AFP, publié le vendredi 20 octobre 2017 à 20h01

Fusils d'assaut, armes de poing, 5 000 munitions..., c'est un véritable arsenal qui a été retrouvé chez un pilote de ligne de 56 ans par les hommes du Raid mercredi 18 octobre à Toulouse (Haute-Garonne). Une violente dispute avec sa compagne avait alerté les forces de l'ordre la veille.

Effrayée, elle s'était réfugiée dans une pièce du domicile conjugale d'où elle avait appelé la police. "Le pilote, furieux, avait cassé le mobilier de la maison et avait entrepris de brûler des documents dans la cheminée", raconte la Dépêche du Midi vendredi 20 octobre.



Conduit à l'hôpital, il avait quitté l'établissement et était retourné chez lui. Sur place, la Bac a fait appel au Raid en raison de l'arsenal découvert chez lui. "Entrées dans la maison, les équipes du Raid découvrent alors 18 armes de poing, deux fusils à pompe, un fusil d'assaut, deux pistolets-mitrailleurs, et 5000 munitions" détaille L'Express. L'hebdomadaire ajoute que "des vérifications sont en cours, pour savoir si ces armes étaient détenues légalement" par ce père de famille, amateur de tir sportif.



Après trois heures de négociations, l'homme s'est rendu sans violence. Il a été placé en garde à vue. Pilote de ligne, il devait assurer un vol long courrier vers Tokyo à la fin de la semaine. "Une mesure a été prise à titre conservatoire et ce pilote est suspendu de toute activité de vol", a indiqué son employeur à la Dépêche du Midi.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
29 commentaires - Toulouse : un arsenal découvert chez un pilote de ligne
  • Ceux qui stigmatisent les cités, devraient aussi se soucier des "collectionneurs compulsifs", et des marchands d'armes "à la petite semaine" (comme celui du nord, qui vient d'être condamné légèrement - et dont les armes se sont retrouvées dans les mains des frères K). A quand l'interdiction des armes pour tous les citoyens? La République est là pour assurer notre sécurité. Et ce qui s'est passé aux USA montre bien l'inutilité d'être armé!
    Quant à la détention d'armes pour motif sportif, aucune raison de l'avoir à domicile, elle peut rester au club dans un casier. Il serait bon aussi qu'un fiché S ou d'une mouvance ultra violente et identitaire ne puisse s'en procurer.

  • Je ne vois pas le rapport entre la détention d'armes et la suspension de vol, il ne pilote pas avec un fusil d'assaut ni un colt 45 a la ceinture dans le cockpit ! Le fait qu'il soit pilote amateur d'armes et tireur sportif n'est pas extraordinaire, je connais un procureur de la répubilque qui est dans le même cas et il est très loin d'ètre un homme dangereux, alors qu'on arrète cette phobie sur les armes, il y a 450000 tireurs sportifs et 2500000 chasseurs en France, combien commettent des crimes ?

    Des pilotes de lignes qui n'ont pas toute leur tête, ça existe aussi. Le pilote de la German.........par exemple.

    avatar
    Dame-Hermeline  (privé) -

    D'accord avec remetstestongs. Vous avez envie de laisser ça piloter un zinc, vous, avec 250 personnes à l'intérieur ?

  • avatar
    caplan  (privé) -

    Rien, comparé aux arsenaux des cités !!!

  • On s'étonnerait beaucoup moins si cet "arsenal (pftt...)" avait été découvert chez un gentil .?.?.?.? banlieusard .

  • Oui, il vaudrait mieux qu'il soit suivi en HP.
    C'est un danger sur terre et dans le ciel.