Toulouse : un arsenal découvert chez un pilote de ligne

Toulouse : un arsenal découvert chez un pilote de ligne
Un véhicule du Raid dans les locaux de l'unité d'élite à Bièvres, au sud-ouest de Paris.

Orange avec AFP, publié le vendredi 20 octobre 2017 à 20h01

Fusils d'assaut, armes de poing, 5 000 munitions..., c'est un véritable arsenal qui a été retrouvé chez un pilote de ligne de 56 ans par les hommes du Raid mercredi 18 octobre à Toulouse (Haute-Garonne). Une violente dispute avec sa compagne avait alerté les forces de l'ordre la veille.

Effrayée, elle s'était réfugiée dans une pièce du domicile conjugale d'où elle avait appelé la police. "Le pilote, furieux, avait cassé le mobilier de la maison et avait entrepris de brûler des documents dans la cheminée", raconte la Dépêche du Midi vendredi 20 octobre.



Conduit à l'hôpital, il avait quitté l'établissement et était retourné chez lui. Sur place, la Bac a fait appel au Raid en raison de l'arsenal découvert chez lui. "Entrées dans la maison, les équipes du Raid découvrent alors 18 armes de poing, deux fusils à pompe, un fusil d'assaut, deux pistolets-mitrailleurs, et 5000 munitions" détaille L'Express. L'hebdomadaire ajoute que "des vérifications sont en cours, pour savoir si ces armes étaient détenues légalement" par ce père de famille, amateur de tir sportif.



Après trois heures de négociations, l'homme s'est rendu sans violence. Il a été placé en garde à vue. Pilote de ligne, il devait assurer un vol long courrier vers Tokyo à la fin de la semaine. "Une mesure a été prise à titre conservatoire et ce pilote est suspendu de toute activité de vol", a indiqué son employeur à la Dépêche du Midi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.