Toulouse: deux hommes se tuent après avoir échappé à un contrôle de police

Toulouse: deux hommes se tuent après avoir échappé à un contrôle de police

Deux hommes ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche lors d'une course-poursuite avec la police à Toulouse

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 17 décembre 2017 à 13h42

Deux hommes ont trouvé la mort à Toulouse dans la nuit de samedi à dimanche après avoir tenté d'échapper à un contrôle de police alors qu'ils roulaient à bord d'un véhicule portant de fausses plaques d'immatriculation, a-t-on appris de source judiciaire.

Les deux victimes, défavorablement connues des services de police, sont âgées de 36 et 33 ans. Leurs identités n'ont pas été communiquées.

L'accident à l'entrée du périphérique sur l'échangeur de l'A68 "a été filmé par les caméras du réseau autoroutier", a indiqué à l'AFP le procureur de la République Pierre-Yves Couilleau, précisant que les images démontraient que la police "était arrivée environ 45 secondes après l'accident" et que le véhicule accidenté n'avait pas été victime d'une course-poursuite avec les forces de l'ordre.

"Il n'y avait donc pas de contact visuel entre les forces de l'ordre et le véhicule accidenté", a affirmé le magistrat, précisant que les gendarmes étaient arrivés, eux, "après la police".

L'accident s'est produit peu avant 3H15 entre le périphérique toulousain et le péage de l'autoroute A68 dans le sens Albi-Toulouse, avaient indiqué un peu plus tôt dans la matinée les pompiers, évoquant une "course-poursuite avec la police".

Cette version avait été immédiatement contestée par une source policière indiquant  qu'il n'y avait pas eu de course-poursuite mais seulement la mise en place d'un "dispositif d'interception" comme c'est le cas lorsqu'une personne "refuse d'obtempérer à un contrôle routier".

Le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule, et s'est encastré dans les barrières de sécurité, a expliqué cette source policière. L'une des victimes a été éjectée du véhicule, ont ajouté les pompiers.

- Doubler sur la droite -  

Tout a débuté à 2H50 quand un véhicule de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Toulouse s'est fait doubler par la droite sur le périphérique toulousain par une voiture roulant à très vive allure.

Les agents ont tenté, en vain, de contrôler le conducteur. Ils ont également vérifié la plaque d'immatriculation du véhicule et se sont aperçus qu'elle était fausse car elle correspondait à une voiture d'une autre marque.

Un dispositif d'interception a alors été mis en place en collaboration avec la gendarmerie, selon la police. Mais le véhicule a pris la fuite en direction d'Albi, roulant toujours à très vive allure, en passant aussi bien par des petites routes départementales que sur l'autoroute.

Le véhicule a été repéré plusieurs fois. Quelques secondes avant l'accident, des policiers de la BAC, stationnés sur un pont au dessus de l'A68, ont vu ainsi passer la voiture. Ils ont descendu la bretelle d'autoroute, sont partis pour la rejoindre. Mais sont arrivés 45 secondes après l'accident, selon le procureur.

En milieu de matinée, le véhicule avait été enlevé et la rambarde endommagée était en train d'être réparée, a-t-on constaté.

 
152 commentaires - Toulouse: deux hommes se tuent après avoir échappé à un contrôle de police
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]