Toulouse : des policiers et des passants agressés aux cris d'"Allah akbar"

Toulouse : des policiers et des passants agressés aux cris d'"Allah akbar"
Un quadragénaire, déjà interné en psychiatrie, a violemment agressé des passants et des policiers aux cris d'"Allah akbar".

Orange avec AFP, publié le jeudi 14 septembre 2017 à 14h35

Selon La Dépêche du Midi et 20 Minutes, un homme de 42 ans aurait agressé à mains nues des passants et des policiers le mercredi 13 septembre avenue Frédéric-Estèbe dans le quartier des Minimes à Toulouse. Déjà interné pour des violences, il aurait hurlé "Allah akbar".

"On était en train de discuter quand il nous a sautés dessus", a expliqué un père de famille, blessé au tibia, à La Dépêche du Midi.

"Il s'en est d'abord pris à mon fils et j'ai essayé de m'interposer. Puis il a tabassé ma fille, alors on a couru..." La famille a ensuite demandé de l'aide à une patrouille de police qui passait dans une rue avoisinante. À leur arrivée sur place, les forces de l'ordre ont tout fait pour maîtriser leur agresseur qui les a frappés à mains nues et à coups de pied.



L'homme a répété "Allah Akbar" à l'arrivée des policiers. Trois agents ont été blessés et souffrent de traumatismes au poignet, au tibia, à l'épaule ou encore aux cervicales. Quatre civils ont également été blessés et deux d'entre eux ont été transportés à l'hôpital de Toulouse-Rangueil. L'agresseur avait déjà été interpellé pour des violences et avait été interné d'office d'office en hôpital psychiatrique. Il en était sorti en avril dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.