Toulouse : cinq policiers blessés lors d'une opération anti-drogue

Toulouse : cinq policiers blessés lors d'une opération anti-drogue
Une voiture de police à Lesquin, le 21 octobre 2014. (photo d'illustration)

Orange avec AFP, publié le jeudi 17 mai 2018 à 13h43

Conduisant sans permis et sans assurance, recherché pour une peine de prison non effectuée, le suspect a volontairement foncé dans une voiture de police.

Un conducteur refusant de se soumettre à un contrôle réalisé à proximité d'un point de trafic de drogue a percuté et légèrement blessé 5 policiers à Toulouse mercredi, a-t-on appris jeudi 17 mai de source syndicale.

Les policiers ont été hospitalisés pour contrôle et souffrent de douleurs au cervicales, aux poignets et au genou notamment. Quatre ont dû cesser leur service, mais aucune information n'a été communiquée sur de possibles ITT.

Refusant de se soumettre au contrôle, le conducteur a renversé un des fonctionnaires de police, avant de prendre la fuite au volant de son véhicule, indique un communiqué de Didier Martinez, secrétaire régional Unité SGP Police FO. Il a ensuite percuté un véhicule de police qui arrivait en renfort et dans lequel se trouvaient quatre fonctionnaires.

Le passager de la voiture, âgé de 36 ans, a été immédiatement arrêté, mais le conducteur, âgé de 25 ans, conduisant sans permis et sans assurance, a tenté de s'échapper en courant. Il a été interpellé un peu plus tard, non sans s'être rebellé selon le syndicat. Il transportait 30 grammes de produits stupéfiants, une bombe lacrymogène et une matraque telescopique, indique La Dépêche du Midi. Il a par ailleurs été contrôlé positif aux stupéfiants et a refusé de se soumettre à un prélèvement sanguin. Il était connu des services de police et faisait l'objet de fiches de recherche pour une peine de prison de huit mois qu'il n'a pas purgée.

Ces faits se sont produits dans le quartier de la Reynerie, un des quartiers du Grand Mirail classés en zone de sécurité prioritaire (ZSP). Des échauffourées y ont opposé mi-avril des groupes de jeunes gens aux forces de l'ordre, dans un contexte de renforcement de la lutte contre le trafic de drogue.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.