Top départ pour le remboursement des impôts : êtes-vous concernés ?

Top départ pour le remboursement des impôts : êtes-vous concernés ?©Panoramic (image d'illustration)

publié le mardi 20 juillet 2021 à 09h05

Attention néanmoins, si pour certains un remboursement va être opéré mardi 20 juillet ou le 6 août prochain, pour d'autres contribuables, il va falloir repasser à la caisse ! On fait le point.

Bonne nouvelle avant les vacances pour certains Français ! L'administration fiscale commence mardi 20 juillet sa campagne de remboursement des trop-perçus de l'impôt sur le revenu. Attention cependant, l'argent ne tombera pas forcément ce mardi même sur votre compte en banque.

Si les premiers virements sont faits aujourd'hui, il faut souvent compter un délai de quelques jours avant qu'il soit effectif. Par ailleurs, une deuxième vague de virements aura lieu le 6 août prochain.  

 

Question : allez-vous renflouer vos caisses par miracle avant de partir en congé ? Pour être certain de votre situation, le mieux est encore de se rendre sur le site impots.gouv.fr. Une fois sur votre compte, il vous suffira de consulter votre avis déclaratif pour être fixé sur votre sort. Le réajustement concernera avant tout les foyers qui ont vu leur situation changer : mariage, divorce, naissance d'un enfant déclaré un peu tard ou encore baisse de revenu sur l'année 2020.  

Des remboursements peuvent également vous être faits si en 2020 vous avez réalisé des dépenses qui ouvrent droit à un crédit ou une réduction d'impôts. C'est notamment le cas lorsque l'on fait des dons à des associations, qu'on emploie quelqu'un (nounou, femme ou homme de ménage...) ou encore lorsqu'on réalise un investissement locatif. Le communiqué de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP), publié le 15 juillet dernier, détaille à ce sujet-là : "Le montant remboursé correspondra au solde des réductions et crédits d'impôt auxquels vous avez droit compte tenu de l'avance de 60% qui vous a déjà été versée en janvier 2021."  

L'an passé, 14,5 millions de foyers, soit quatre Français sur 10, avaient été concernés par ces remboursements. La somme versée s'élevait en moyenne à 627 euros, affirme le journaliste Frédéric Simottel, sur le plateau de BFM TV. À noter que si pour 14 millions de foyers, aucune modification n'avait eu lieu, pour 10 millions d'autres, c'était la douche froide. Ils avaient pour leur part dû reverser de l'argent en plus de ce qu'ils avaient déjà payé. Gare aux mauvaises surprises donc !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.