Tombe de Johnny : les riverains n'en peuvent plus

Tombe de Johnny : les riverains n'en peuvent plus
Le cimetière de Lorient à Saint-Barthélémy, le 12 décembre 2017.

Orange avec AFP, publié le mardi 08 mai 2018 à 11h57

Johnny Hallyday, après un hommage populaire à Paris, a été enterré dans le cimetière de Lorient à Saint-Barthélémy, le 6 décembre dernier.

Cela fait 5 mois qu'un petit cimetière de l'île de Saint-Barthélémy est devenu un lieu de pèlerinage pour les fans de Johnny Hallyday. Et la présence de ces visiteurs commence à peser sur les riverains, indique mardi 8 mai LCI, qui cite VSD.

Et il semblerait que l'attitude des fans qui viennent rendre hommage à l'"idole des jeunes" y soit pour beaucoup.

"Certains résidents locaux commencent à se plaindre. Des fans marcheraient sur les autres tombes pour arriver plus vite à celle de Johnny", écrit VSD, qui cite également ceux qui viennent "pique-niquer" devant la tombe du chanteur. Plutôt discrète à l'origine, cette dernière serait d'ailleurs excessivement fleurie et décorée.


L'île de Saint-Barthélémy est connue pour être un havre de paix pour les personnalités aisées qui souhaitent se mettre à l'abri des regards. Mais la présence massive des fans ne gêne pas qu'eux. Les résidents de l'île ayant un proche enterré dans le cimetière, et encore plus quand la tombe est proche de celle de Johnny Hallyday, ont également fait part de leur agacement.

Les autorités locales ont d'ailleurs décidé de se pencher sur la question. Il a ainsi été demandé aux voyagistes organisant des voyages de groupes de limiter l'accès au cimetière à 5 personnes à la fois. "À un groupe du sud de la France et un autre de Belges, un responsable sur place a fait comprendre qu'il était vivement recommandé d'arriver, autour de la tombe de Johnny, par petits groupes de 5 touristes à la fois", rapportait en février sudinfo.be.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.