Titanic : deux Français lèvent le voile sur une mystérieuse bouteille jetée à la mer en 1912

Titanic : deux Français lèvent le voile sur une mystérieuse bouteille jetée à la mer en 1912  ©Capture Euronews

publié le vendredi 23 avril 2021 à 13h40

Comme le relaye La Voix du Nord, un couple de Français a identifié l'auteure d'une lettre jetée à la mer, la veille du naufrage du Titanic, comme étant leur ancêtre.

La bouteille aura voyagé au gré des courants durant 105 ans. Le 13 avril 1912, Mathilde Lefebvre, âgée de 13 ans, se trouve à bord du paquebot Titanic lorsqu'elle rédige quelques mots sur un bout de papier avant de jeter sa bouteille à la mer.

La bouteille sera découverte en 2017 au Canada, sur une plage de la baie de Fundy. Comme le rapporte La Voix du Nord, Hélène Lefebvre, habitante d'Aix-en-Provence passionnée de généalogie, effectue des recherches sur la famille de son conjoint. Des recherches qui lui ont permis d'établir un lien de parenté avec l'auteure de la lettre jetée depuis le navire. "Le papier date bien du début du siècle dernier. Un océanographe a même certifié que selon les courants marins, la bouteille jetée du Titanic aurait très bien pu finir ici, dans la baie de Fundy. Le journaliste m'a demandé si j'avais des lettres de Mathilde pour comparer les écritures mais malheureusement nous n'en avons pas. Mais je je suis persuadée que cette lettre est authentique", explique-t-elle dans les colonnes de la Voix du Nord.


Alors qu'ils ne possèdent aucune photographie de leurs ancêtres disparus au cours du naufrage du paquebot, les deux époux souhaiteraient récupérer la lettre de Mathilde Lefebvre pour qu'elle soit exposée dans un musée, à l'image de la Cité de la Mer de Cherbourg. Pour rappel, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, dans l'océan Atlantique Nord au large de Terre-Neuve, le Titanic heurtait un iceberg sur tribord, coulant en moins de trois heures. Entre 1 490 et 1 520 personnes ont péri, ce qui fait de ce naufrage l'une des plus grandes catastrophes maritimes en temps de paix et la plus meurtrière pour l'époque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.