Tigresse abattue à Paris: le cirque porte plainte

Tigresse abattue à Paris: le cirque porte plainte

Evacuation du corps d'une tigresse abattue après s'être échappée d'un cirque, le 24 novembre 2017 à Paris

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 26 novembre 2017 à 07h19

Le cirque propriétaire d'une tigresse abattue à Paris après s'est échappée a déposé plainte contre X en évoquant un acte de malveillance tandis que la garde à vue du directeur du cirque a été levée, a-t-on appris samedi de sources judiciaires.

Le félin, une jeune tigresse âgée d'un an et demi selon le cirque, s'est échappé vendredi peu avant 18H00 du cirque Bormann Moreno, installé en lisière de Paris, dans le XVe arrondissement.

La garde à vue de son propriétaire a été levée au terme de quelques heures et l'enquête, qui vise à établir s'il y a eu mise en danger de la vie d'autrui, se poursuit, a indiqué une source judiciaire. Selon une source proche du dossier, le propriétaire, Eric Bormann, sera prochainement réentendu.

La direction du cirque a par ailleurs porté plainte contre X, a annoncé à l'AFP l'avocat du cirque sans vouloir être cité, ajoutant que la qualification de la plainte (dégradation ou autre) dépendrait des résultats de l'enquête, qui doit déterminer comment le félin a pu s'échapper.

"C'est moi qui m'occupe de mes tigres. Il y a tout un protocole de sécurité à respecter avec les fauves", a expliqué samedi à l'AFP Eric Bormann, en précisant que les animaux se trouvaient dans une cage sécurisée par un autre enclos. 

"Nous avons une véranda dont les portes sont fermées car c'est de cet endroit que les tigres rentrent pour les spectacles, et puis nous avons une autre cage de détente, où les tigres sortent avec une piscine, des arbres", a-t-il détaillé.

"Dans notre protocole de sécurité, si une bête s'échappe -mais cela n'est jamais arrivé depuis quarante ans que je suis à Paris - elle reste enfermée: c'est une cage dans une autre cage".

Mais vendredi vers 18H00, lorsqu'il a ouvert une porte de séparation pour nettoyer les tigres dans la véranda, "une tigresse était sortie car une porte, généralement condamnée, était ouverte", a-t-il dit. "On soupçonne un acte de malveillance. Il y avait une chaîne avec un cadenas et la chaîne a été coupée".

Après la fuite de la tigresse, prénommée Mevy et qui avait été "élevée au biberon", le propriétaire s'est résolu à la poursuivre "sur la voie publique avec l'arme que la loi l'oblige à détenir", a expliqué le cirque dans un communiqué. 

"L'utilisation d'un fusil hypodermique a été rapidement écartée, jugée trop risquée vu le délai d'action de cette méthode (...) et sans hésiter, malgré l'immense douleur d'abattre un animal né dans notre cirque, nous avons pris nos responsabilités", a-t-il ajouté.

Le félin a été abattu par son propriétaire quelques minutes après s'être échappé.

Le propriétaire "était sous le choc. Lorsque nous sommes arrivés, le tigre de 200 kg était déjà mort", a indiqué vendredi à l'AFP un porte-parole des pompiers. 

Le cirque, doté de neuf tigres, venait de s'installer et prévoyait d'ouvrir ses portes au public le 3 décembre.

La fondation Brigitte Bardot s'est dite "scandalisée par l'abattage du tigre" et a appelé le gouvernement à interdire l'exploitation des animaux dans les cirques.

 
230 commentaires - Tigresse abattue à Paris: le cirque porte plainte
  • les animaux dans les cirques , dits sérieux, sont quasiment , pour ne pas dire tous, très bien traités et nourris.
    Le cirque et les Zoos seront peut être à l'avenir , les espaces salvateurs de certaines races animales en voie d’extinction. Et si aujourd'hui les grands félins ne paraissent pas menacés d'extinction, tous ceux élevés en Zoo ont une espérance de vie bien supérieure aux purs sauvages et la semi captivité permet l’étude , la sélection dirigée avec une assurance productive de naissance permettant le repeuplement de la faune sauvage.

    Mme BARDOT sait elle que ses chiens qu'elle conserve captifs étaient autrefois des animaux sauvages.

  • que les association et b . bardot aillent manifestes dans les pays ou il orchestre le braconnage et paye en dollars avant .

    Je manifeste en france, la tigresse n'avait pas à être abattue !!!

    Il y a eu des cas identiques, si le gugusse avait vraiment voulu , il aurait agit autrement !!!

    La bête est enfermée, on l'oblige a servir d'amusement, c'est déjà drôle de vie pour l 'animal, et en plus il y a apparemment un acte malveillant, la bête tout logiquement saisie l'occasion qui lui permet de sortir, et c'est elle qui paye !!!

    Pour que cela n'arrive pas, il ne faut plus d'animaux sauvages dans les cirques, ça doit se faire tout de suite, pas besoin de réfléchir !!!

  • les petits cirques qui viennent dans les communes soutenues par l'éducation nationnale
    étant donnant que les enfants des écoles privée et publique assistent au spectacle pendant les heures des cours ; donc payer par l'éducation national ou les communes
    en tout les cas ;ils enferment les singes ,les chiens et les chats ,dans le noir
    je suis passée devant à 11h une femme a ouvert la porte du camion ;j'ai vue des animaux qui se jetaient contre les parois de leurs cages entassées les une sur les autres
    quand je suis repasser 30mn après les chats et les petits chiens étaient attachés avec des ficelles et comme menue du pain sec trempé dans de l'eau
    ces gens-là au même titre que les usines à cochons éduquent les enfants

  • Depuis le temps de ces actions de soi-disantes "associations" on occupe l'esprit primaire du public pour faire avancer des visions beaucoup moins reluisantes.

    Derrière cette histoire de tigre ce n'est pas la présence ou pas d'animaux dans les cirques mais l'existence même des cirques qui est sur la sellette. Le cirque par définition est l'endroit basé sur la présence de numéros avec des animaux.
    Tous les grands noms su cirque sont des noms de gens ayant réussi des prouesses avec des animaux, les Bouglione, les Gruss, Medrano etc.
    Si vous interdisez les animaux au cirque vous supprimez les cirque. Voyez Barnum and Bailey aux USA. C'est une institution, un pan entier de la culture qui disparait. C'est un crime, comme si on rasait demain le Château de Versailles.
    En fait ça rejoint assez bien l'absurde histoire des marchés de Noël sur les Champs qui cachent en définitive un rejet du monde forain.. Dans les eux cas on cherche à détruire une forme très populaire de loisirs jugée vulgaire.
    Quand à la Brigitte qu'elle apprenne déjà à comprendre la relation incroyable qui peut lier un animal et un humain, la connivence qu'ils peuvent avoir et le degré de confiance qu'ils peuvent s'échanger. Mais vu son ignorance à ce niveau et vu son age je pense qu'il n'y a plus d'espoir sur son compte.

  • je soutiens également le cirque madame bardot est gentils mais le tigre pas si sur

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]