Tigre de cirque abattu : les protecteurs des animaux élèvent la voix

Tigre de cirque abattu : les protecteurs des animaux élèvent la voix

Les pompiers emmènent la dépouille d'une tigresse abattue à Paris après s'être échappée d'un cirque, le 24 novembre 20017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 25 novembre 2017 à 18h10

Les associations de protection des animaux font entendre leurs voix après qu'un tigre a été abattu à Paris par son propriétaire, vendredi 24 novembre, alors qu'il venait de s'échapper de son enclos.

Après la fuite du fauve, une tigresse prénommée Mevy et âgée d'un an et demi "élevée au biberon", le propriétaire s'est résolu à la poursuivre "sur la voie publique avec l'arme que la loi l'oblige à détenir", a expliqué le cirque dans un communiqué. "L'utilisation d'un fusil hypodermique a été rapidement écartée, jugée trop risquée vu le délai d'action de cette méthode (...) et sans hésiter, malgré l'immense douleur d'abattre un animal né dans notre cirque, nous avons pris nos responsabilités", a-t-il ajouté. Le félin a été abattu par le propriétaire quelques minutes après s'être échappé.


La fondation Brigitte Bardot s'est dite "scandalisée par l'abattage du tigre" et a appelé le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot à interdire l'exploitation des animaux dans les cirques.

"C'est un miracle qu'il n'y ait pas eu de victimes humaines cette fois, il faut réagir immédiatement et bannir cette exploitation de l'animal sauvage réduit à l'esclavage", a-t-elle déclaré dans un communiqué. La fondation a également fait part de sa "colère contre Anne Hidalgo qui méprise, depuis des mois, nos demandes répétées de ne plus autoriser la venue de cirques avec animaux dans Paris."

Vendredi, Allain Bougrain-Dubourg a, lui aussi, relayé cette demande. Il faut en finir "avec ces présentations d'animaux sauvages dans les criques", a déclaré le président de la Ligue de protection des oiseaux sur Europe 1. Anne Hidalgo "ne s'est toujours pas prononcée. Faut-il attendre encore un drame, encore un mort pour qu'elle se prononce ?"

L'association One voice animal a de con côté annoncé son intention de porter plainte, ironisant que le fait que la tigresse a été tuée "en plein Paris", son "lieu de vie classique".
 
35 commentaires - Tigre de cirque abattu : les protecteurs des animaux élèvent la voix
  • Ils ont raison et devraient pareillement élever la voix contre les élevages de groupements RSA CMU APL Pensions qui s'échappent parfois de leurs logements HLM pour aller au supermarché discompte se fournir en pastis avant d'aller dans un bistrot-tabac pour prendre des cigarettes et s'adonner à la boisson tout en grattant des bordereaux de jeux de hasard . Ensuite , ils divaguent dangereusement en toute liberté d'un centre social l'autre en quête de victuailles données pourtant empaquetées dans des sacs empilés , loin de leurs milieux naturels , au milieu des populations apeurées .

    rire ! Excellent ... bravo mon ami.

  • Il suffirait que le gouvernement crée un secrétariat à la condition animale, comme c'est demandé depuis des décennies par les les associations de protection animale et la majorité des citoyens qui signent quantité de pétitions contre les numéros de cirque avec animaux sauvages, contre la corrida, contre la chasse à courre, le piégeage, la maltraitance des animaux domestiques....
    L'actuel Ministre de l'Environnement qui s'appelle maintenant Ministre de la Transition Ecologique est à 1000 années lumière de ces problèmes de protection animale toujours pas solutionnés !.

    Les associations de protections animales nous emmerdent mais on résiste! On aime les cirques, les corridas, la pêche, la chasse et comme ça existe depuis plus de 2000 ans, on fera tout pour que ça continue. Vive le canard aux olives, la côte de bœuf, la gigue de chevreuil aux baies rouges et j'en passe !

    Banco : le beauf dans toute sa splendeur... restez bien dans votre bêtise crasse avec une conscience d'homme primitif de 2 000 ans, surtout n'évoluez pas, pathétique.

  • Il est temps d'interdire la représentation des animaux sauvages dans les cirques. Savez-vous que pour dresser les ours à "danser" sur de la musique, on les attache sur une plaque métallique que l'on électrifie en mettant la musique. La douleur est telle que l'ours sursaute pour éviter les chocs électriques. Par réflexe pavlovien, lorsque cette malheureuse bête va entendre cette musique lors de la représentation, il va se mettre à sursauter, ce que les spectateurs vont assimiler à de la danse alors que ce n'est que de la terreur. Quand les dresseurs disent aimer leurs bêtes, cela me fait bien rire.

  • faut tout interdire ? chasse ,zoo ,elevage de volailles etc, etc

  • On ne les entend pas au sujet des enfants qui dorment dehors et mourront pour certains cet hiver.

    On attendait votre avis pour parler des enfants ou autres qui dorment dehors, mais VOUS que faites-vous pour eux ?????

    C'est ridicule de nier un problème parce que il en existe un autre.

    Je suppose que vous vous êtes empressé à recueillir quelques uns de ces pauvres déshérités de la rue à votre domicile, grâce à votre générosité, à votre bonté ils ont pu retrouver leur dignité humaine. Une telle grandeur d'âme peut donc se permettre de donner des leçons aux autres. Chapeau bas !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]