Tesson - Les faux pas de Françoise Nyssen

Tesson - Les faux pas de Françoise Nyssen©LEPOINT

LEPOINT, publié le lundi 05 février 2018 à 13h37

La ministre de la Culture vient de s'illustrer par des décisions maladroites. Philippe Tesson demande au président de siffler la fin de la récréation.

Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a donc pris la décision de rayer Charles Maurras du Livre des commémorations nationales. L'intéressé ne s'en serait pas étonné, lui qui dénonçait les abus de pouvoir de l'État qui, « depuis qu'il s'est fait collectif et anonyme, n'a d'autre maître que l'Opinion et l'Argent, tous deux plus ou moins déguisés aux couleurs de l'Intelligence ». Dans le cas présent, c'est à l'Opinion que s'est soumise la ministre. Ou du moins, et c'est pire, à cette fraction privilégiée de l'Opinion qui fait depuis longtemps déjà la loi morale de notre pays. Il suffit, pour que l'État s'incline,…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Tesson - Les faux pas de Françoise Nyssen
  • Cette ministre est à l'évidence peu compétente.
    Maintenant le discrédit porté sur Céline et Maurras a fait que je me suis mis à lire ces deux auteurs que je connaissais peu... ce qui n'était pas le but cherché par ce ministre !

  • Le communautarisme et l'idéologie ont encore frappé.La question que l'on peut poser: qui commande? le Crif ou le gouvernement.

    le crif mais il est plus important de regarder le foot:

  • En quelque sorte, c'est la Loi des bobos de gauche.

  • L’histoire de France n’a jamais été un long fleuve tranquille. Elle est parsemée de personnages et d’événements pas particulièrement glorieux, ce n’est pas une raison pour les occulter, Nous devons assumer ces événements et personnages avec objectivité, ils font partie de notre histoire de manière indélébile, et que l’on veuille ou non l’on influencé. Ne pas en parler c’est ne pas vouloir parler des turpides qui y sont attachées.

  • Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a rayé Charles Maurras des commémorations nationales !

    Un petit copié/collé de l'article du Point :
    Qui parle de célébrer Maurras, quand il ne s'agit ici que de le commémorer ?
    Commémorer est un simple acte de mémoire. Or, Charles Maurras est une part de notre mémoire et de notre culture, nonobstant le jugement que l'on porte sur lui.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]