Terrorisme : Interpol diffuse une liste de 173 kamikazes prêts à frapper l'Europe

Terrorisme : Interpol diffuse une liste de 173 kamikazes prêts à frapper l'Europe
Il n'y a pas encore de preuve que les personnes figurant sur la liste soient déjà arrivées en Europe (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 23 juillet 2017 à 16h57

Ces combattants de Daech auraient été formés à mener des attaques suicides de façon isolée pour venger les récentes défaites de l'État islamique (EI) en Irak et en Syrie.


Selon le quotidien britannique "The Guardian", l'organisation internationale de police Interpol a diffusé aux services de renseignements européens une liste de 173 kamikazes potentiels, soupçonnés de vouloir rejoindre l'Europe pour y mener des attaques suicides.



Cette liste de djihadistes aurait été obtenue par les services de renseignement américain à partir d'informations relevées lors d'opérations en Irak et en Syrie dans des zones contrôlées par l'Etat islamique. Il s'agirait de personnes qui se sont manifestées pour faire savoir qu'elles voulaient participer à des attentats terroristes et devenir des "martyrs pour l'islam".



DES PHOTOGRAPHIES POUR LES IDENTIFIER

La liste a été diffusée le 27 mai par le secrétaire général d'Interpol. L'organisation de police, qui regroupe 190 pays, expliquait alors dans une note qu'il s'agit de "combattants de l'EI qui ont été formés à l'utilisation des explosifs afin de pouvoir faire le plus de victimes possible. Ils se déplacent via différents pays afin de participer à des actes terroristes".

La liste dévoile également la date à laquelle Daech a recrutés les kamikazes potentiels, leur dernière adresse probable, des photographies pour les identifier ou encore la mosquée où ils ont prié pendant qu'ils se sont battus. "Le but de l'envoi de ces alertes et les mises à jour est de s'assurer que les informations essentielles pour la police sont disponibles au moment et à l'endroit où cela est nécessaire", précise Interpol.

Il n'y a pas encore de preuve que les personnes figurant sur la liste soient déjà arrivées en Europe. Selon les spécialistes de l'organisation terroriste, la vitesse avec laquelle les combattants tenteront probablement d'atteindre l'Europe dépendra de la situation en Syrie et en Irak.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU