Tentative d'attentat sur les Champs-Élysées : l'auteur était fiché S depuis 2015

Tentative d'attentat sur les Champs-Élysées : l'auteur était fiché S depuis 2015
L'auteur de l'attaque est décédé, a rapporté le 19 juin le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Orange avec AFP, publié le lundi 19 juin 2017 à 17h30

VIDÉO - un homme est décédé lundi 19 juin après avoir volontairement percuté un fourgon de gendarmerie sur les Champs-Élysées.

Bonbonne de gaz, kalachnikov et armes de poing. La voiture utilisée par l'homme qui a percuté un fourgon de gendarmerie contenait un véritable arsenal, a-t-on appris de source policières.


Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a ajouté, lors d'un point de presse, que de "l'explosif" avait également été trouvé à l'intérieur de la voiture, qui s'est embrasée lors de la collision peu avant 16H00, sans faire de blessés côté forces de l'ordre.

Selon Le Parisien, le suspect, dont le ministre de l'Intérieur a révélé le décès, était âgé de 31 ans, né à Argenteuil, dans le Val-d'Oise.

Il était fiché S depuis 2015 pour son appartenance à "la mouvance islamiste radicale", a appris l'AFP de sources concordantes.

La famille de l'homme, qui a foncé en milieu d'après-midi avec une voiture contenant une bonbonne de gaz et des armes sur un fourgon de la gendarmerie, était connue pour faire partie de la mouvance "salafiste", a informé une source proche du dossier. Il n'était pas connu de la justice, selon une source policière.

Une perquisition était en cours lundi soir au Plessis-Pâté, dans l'Essonne, à son domicile.

MENACE EXTRÊMEMENT ÉLEVÉE

L'attaque a eu lieu à deux pas du square Marigny, un important dispositif policier a été déployé sur place : circulation bloquée sur l'avenue, la station Champs-Elysées-Clemenceau a été fermée, a constaté une journaliste de l'AFP sur place. L'attaquant n'est pas parvenu à faire de blessés mais sa voiture s'est embrasée lors de l'impact, a-t-on appris de sources concordantes.

Cette attaque "montre une fois de plus que le niveau de la menace en France est extrêmement élevé", a ajouté M. Collomb, alors que le pays est sous le régime de l'état d'urgence depuis les attentats de novembre 2015. "Pour celles et ceux qui s'interrogeaient sur la nécessité d'avoir de telles lois, on voit bien aujourd'hui que l'état de la France le nécessite, que si nous voulons prolonger efficacement la sécurité de nos concitoyens, il faut que nous puissions prendre un certain nombre de mesures", a affirmé le ministre, qui doit présenter mercredi en Conseil des ministres une nouvelle loi antiterroriste, destinée à sortir de l'état d'urgence. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
201 commentaires - Tentative d'attentat sur les Champs-Élysées : l'auteur était fiché S depuis 2015
  • il est mort ?
    le pauvre garçon
    il ne fera plus de mal !!!

  • bravo a nos policiers,tres bien réagit...au moins celui la ne fera plus de mal..

  • Ma première réaction a eu droit à la censure ,je faisais allusion au"prisonnier" Abdelsham ,il est toujours là et la ramène.

    pour moi de meme!!

  • Fiché S avec une autorisation de port d'arme,nous sommes dans un pays de fous ou quoi ????

  • Il avait été signalé d'un autre pays sur ses fréquentations pouvant mettre en danger les citoyens de notre pays...

    C'est inadmissible qu'un fiché S puisse avoir eu l'obtention d'un port d'armes, et surtout son renouvellement récemment..

    Donc, il était signalé S, avait été signalé d'un autre pays et faisait l'objet d'une enquête où la faille se pose à une impossibilité d'avoir les deux Instances sur les condamnations qui ne se rejoignent pas et où l'accès n'est pas facile pour ceux qui enquêtent à savoir la décision administrative, et la sanction de la justice..

    Cela aurait sans doute pu éviter un couac sur un renouvellement d'agrément sur un port d'arme, sur une personne qui était susceptible de porter atteinte à notre pays et où heureusement que l'anticipation de ceux qui étaient visés ont pu mettre à l'échec son projet d'attentat sanglant...

    Voilà, il faut accepter les constats de ceux qui ont été médiatisés hier, et des experts du terrorisme qui ont relaté ces faits en commentant l'information sur les Champs Elysées et les gendarmes visés par ce nouvel attentat échoué, grâce aux anticipations des forces qui ont su réagir à bon escient et avec une grande détermination à le mettre en échec...

    Inadmissible que ces constats des spécialistes ne prennent pas davantage écho, afin qu'une personne signalée d'un autre pays puisse avoir une obtention d'armes et sur plusieurs, d'autant que son signalement relatait son cas de radicalisé et signalé d'un autre pays..

    Donc, il faut que l'accès aux décisions administratives et judiciaires puissent être regroupées afin que ceux qui travaillent sur le suivi des profils fichés S, non fichés puissent permettre l'accès, plus vite, aux condamnations et aux faits qui pourraient relever une anomalie sur la détention d'un port d'armes où il n'est pas logique qu'il puisse être octroyé à un profil susceptible de passage à l'acte terroriste...

    Les faits sont sérieux et débattus hier, sur nos antennes et où cette nouvelle doit alerter ceux qui nous gouvernent...

    Un attentat échoué qui aurait pu être dramatique du fait du nombre de véhicules et des armes retrouvées à l'intérieur de ce véhicule..

    Les faits sont sérieux et doivent engager l'attention de ceux qui sont à prendre les décisions sur cette anomalie pour l'endiguer et qu'elle évite de tels risques à faire subir à ceux qui sont visés par ces attentats aux actes isolés ou de masse de ceux présents au sein de notre pays et qui vivent insidieusement jusqu'au passage à l'acte...

    Les renseignements de ces profils devraient être regroupés et mis à l'accès de ceux qui sont à ces suivis de profils divers et variés et susceptibles de mettre en danger les citoyens de notre pays... Sur des passages à l'acte..

    Où les faits se reproduisent et ne peuvent pas permettre que de telles incohérences puissent se reproduire...

    Pfffffff !!!!!!!

    Une réaction qui va permettre sans doute de relever le caractère particulier de votre constat qui se résume à une expression, sans commenter l'acte de terrorisme échoué qui mettait en danger des innocents de notre pays...

    C'est loin d'être anodin... Votre réaction, sans un mot, à réagir de la sorte...

    Cette réaction en dit long ! Qu'en pensez vous lalibella75 ?

    Les médias viennent d'informer qu'au domicile viennent d'être retrouvés des éléments concrets qu'ils étaient à la préparation de fabrication artisanale et sur des proches impliqués à cette cuisine officine à préparer des moyens d'actions en vue d'attentats etc...

    Cette nouvelle vient de parvenir des médias et cela permet de démontrer qu'il était avec des liens aux projets d'attentats autres, que celui qu'il avait mis sur les Champs Elysées sur viser des Gendarmes et sur ce lieu déjà touché par des actes de terreur où d'autres ont été mortellement touchés...
    L'homme en faction pendant les Elections qui fut mortellement touché par un acte isolé d'attentat etc....

    Et d'autres faits médiatisés.... Des cuisines deviennent des officines où des reportages mettaient l'accent sur le privé.. Où derrière des portes certains travaillent sur préparer des projets aux actes malveillants sur l'ensemble de notre pays..

    Des reportages ont récemment traité sur des arrestations où certains étaient sur les mêmes méthodologies aux armes artisanales confectionnées dans des cuisines et sur des liens qui sont fichés S; non fichés etc...

    Cette nouvelle médiatisée devrait permettre de garantir la sécurité des citoyens visés par ces actes anticipés et aux projets secrets qui visent des innocents de notre pays...

    Les médias en évoquent ce fait qui n'est plus une exception, mais où des cuisines deviennent des lieux de confectionner des armes artisanales, qui tuent des innocents...