Tempête Dennis : 20.000 foyers toujours sans électricité

Tempête Dennis : 20.000 foyers toujours sans électricité
Un arbre s'est abattu sur une voiture à Caen le 16 février 2020.

, publié le lundi 17 février 2020 à 08h30

Après le passage de la tempête Dennis, environ 20.000 foyers sont toujours privés d'électricité notamment en Bretagne.

La tempête Dennis est passée, et laisse derrière elle environ 20.000 foyers privés d'électricité en Bretagne, Pays de la Loire et Normandie, selon le gestionnaire du réseau Enedis. La dépression a engendré dimanche de fortes pluies et des vents violents sur le nord-ouest du pays. Près de 60.000 foyers se sont retrouvés privés d'électricité dimanche en fin d'après-midi.

Ils étaient encore 45.000 vers 20h30. La vigilance orange (vent et/ou pluie) a été levée dans l'après-midi pour les quatre départements bretons ainsi que pour La Manche et le Calvados, a indiqué Météo-France. 




Le réseau ferré a également connu des perturbations: un TGV Nantes-Paris, dérouté de sa ligne habituelle, a dû être stoppé en raison d'un arbre tombé et il est finalement arrivé à Montparnasse vers 5h00 du matin avec 750 personnes à bord et avec près de 15 heures de retard, a indiqué la SNCF.

"Il n'y a pas d'alerte météo supplémentaire pour la journée", a tempéré la SNCF, indiquant que son réseau ne déplorait plus lundi matin qu'un seul point noir après le passage de la tempête Dennis. Le trafic TER est en en effet interrompu entre Nogent-le-Rotrou et Chartres, et il pourrait le rester toute la journée, en raison d'un arbre tombé sur les voies. Des bus de substitution ont été mis en place, a indiqué la SNCF.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.