Tempête Carmen : plus que 3 départements en alerte, le vent souffle sur la Corse

Tempête Carmen : plus que 3 départements en alerte, le vent souffle sur la Corse

La tempête Carmen a soufflé sur la côte Atlantique, lundi 1er janvier 2018.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 01 janvier 2018 à 20h28

Météo France a levé l'alerte orange pour 18 départements. Trois départements sont encore en vigilance orange : la Corse-du-Sud et la Haute-Corse pour vent, ainsi que la Gironde pour inondation et crue.

La tempête Carmen a quitté l'Hexagone lundi 1er janvier au soir après avoir balayé la Bretagne et le littoral aquitain, mais le vent va continuer de souffler sur la Corse.

La vigilance orange a été levée à 19H00 sur les 19 départements concernés sur le continent - sauf une partie de la Gironde, qui reste en vigilance orange "inondations" au niveau de la confluence Garonne-Dordogne.

L'alerte a en revanche été maintenue, jusqu'à mardi 06H00, dans les deux départements de Corse. Sur l'île, le vent devrait se renforcer dans la soirée et la nuit, et atteindre au Cap Corse et au sud de Solenzara des rafales de l'ordre de 130-150 km/h, voire "localement et temporairement jusqu'à 170 km/h", selon Météo France.

65.000 foyers privés d'électricité

Carmen, qui a commencé à toucher la France lundi matin, est la troisième tempête hivernale après Ana et Bruno en décembre. Les vents ont fait un mort, un homme d'une soixantaine d'années tué dimanche par la chute d'un arbre sur sa voiture près de Saint-Jean-Pied-de-Port, dans les Pyrénées-Atlantiques.

11.000 foyers devraient rester privés d'électricité ce soir, annonce Enedis. 4.600 clients seront encore sans courant dans la nuit en Bretagne, et 5.000 seront toujours privés d'électricité en Aquitaine, rapporte France Info. Dans la journée, jusqu'à 65.000 ont été privés de courant.

En Vendée, une éolienne de 62 mètres de haut s'est effondrée à Bouin, sectionnée à la base. En Gironde, 725 pompiers ont été mobilisés. A Soulac, à 17H00, les rues côtières étaient recouvertes de sable soufflé par la tempête, et des vagues de 3 à 4 mètres déferlaient sans toutefois atteindre les bâtiments du front de mer.

Les consignes à observer en cas de vents violents sont de limiter ses déplacements, d'adapter sa vitesse en voiture, de faire attention aux chutes d'objets, d'éviter de se promener dans les zones littorales et forestières. 

 
7 commentaires - Tempête Carmen : plus que 3 départements en alerte, le vent souffle sur la Corse
  • hulot est en vacance !les éoliennes s'effondrent ! ou en pelote comme les pylones electriques en 1999 il a fallu que cela soit spectaculaire pour que les médias en parlent l il n'y a pas de changement climatique !peut étre! à quand replanter des haies et revenir au travail normal de la terre , au ferroutage
    quand enedis edf seront completement casser les usagers pourront attendre et se chauffer avec des bougies

  • où était la tempête? euhh vivant dans le Maine et Loire et soit disant classé orange avec rafales à 130...ben écoutez, j'ai rien vu! vent normal calme, méteo France devrait revoir ses chiffres

    comment effrayer la population alors qu'il n'y a rien..lol mdr

  • Mort de rire !!! Un petit coup de vent, et les éoliennes se gondolent de rire et s’écrasent lamentablement ...

    Pas de bol, en temps normal, elle ne tournent pas, et quand y’a enfin du vent, elles s’écroulent...

  • 65 000 habitations privées d'électricité ! Si au lieu d'imposer un compteur électrique provoquant une hécatombe écologique et une dépense de plusieurs milliards d'euros, ce cher ENEDIS enterrait les lignes électriques, il y aurait moins de problèmes ! CQFD

  • Plus que 3 départements en alerte. Allez, Carmen, la corrida est presque finie. Escamillo aura la queue et les deux oreilles !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]