Tempête Alex : le Morbihan placé en alerte rouge, 5 départements de l'Ouest en vigilance orange

Tempête Alex : le Morbihan placé en alerte rouge, 5 départements de l'Ouest en vigilance orange
Une tempête dans l'ouest de la France (illustration)

, publié le jeudi 01 octobre 2020 à 22h00

La région Bretagne, la Loire-Atlantique et la Vendée ont été placées en vigilance rouge et orange à l'approche de la tempête Alex. Quatre départements du sud-est de la France ont également été placés en alerte orange en raison d'un "épisode méditerranéen de forte intensité".



Alors que la tempête Alex s'apprête à déferler sur l'ouest de la France, accompagnée de très fortes pluies et de vents violents, Météo-France a placé le département du Morbihan (56) en alerte rouge pour vent violent et orange pour pluie-inondation.

Le prévisionniste a également placé les départements des Côtes-d'Armor (22) et du Finistère (29) en vigilance orange pour vent violent et pluie-inondation ainsi que les départements d'Ille-et-Vilaine (35), de Loire-Atlantique (44) et de Vendée (85) en alerte orange pour vent violent. 

Par ailleurs, Météo-France a également placé en vigilance orange quatre départements du sud-est de la France en raison d'un "épisode méditerranéen de forte intensité". De violents orages, accompagnés de fortes pluies, devraient frapper vendredi les Alpes-de-Haute-Provence (04), les Hautes-Alpes (05), les Alpes-Maritimes (06) et le Var (83).




Une vigilance accrue est de mise face à cette perturbation annoncée depuis plusieurs jours, qui s'annonce particulièrement explosive. La tempête devrait frapper les côtes dans la nuit de jeudi 1er à vendredi 2 octobre. Les rafales devraient atteindre 120 à 140 kilomètres par heure sur le littoral, voire plus sur les îles et caps exposés.

Dans le département du Morbihan, on doit s'attendre à des valeurs de rafales entre 130 et 150 km/h, voire plus en pointe ponctuellement, sur le sud du département essentiellement. De nombreuses chutes d'arbre et coupures de courant sont donc à redouter, prévient Météo-France qui ajoute que "la précocité du phénomène, avec une végétation encore bien feuillue et la fragilisation des systèmes racinaires par les pluies marquées constituent des facteurs aggravants".

Dans ce département, la préfecture a décidé d'interdire l'accès aux sentiers littoraux et de fermer l'ensemble des établissements scolaires et universitaires jusqu'à samedi matin. 


L'épisode pluvieux associé au passage de cette tempête donnera également "de forts cumuls de pluie en Bretagne, de l'ordre de 40 à 60 mm de manière assez généralisée, et localement 80 mm", indique l'institut météorologique. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.