France

Tarn : l’appellation "Toscane occitane" provoque un tollé en Italie, des élus outrés

© ANDBZ/ABACA - Plusieurs élus italiens dénoncent "une pratique de concurrence déloyale”.

Alors que le syndicat mixte regroupant les deux territoires touristiques de Gaillac et du Pays Cordais dans le Tarn ont déposé la “marque” de Toscane occitane il y a un an, plusieurs élus italiens dénoncent une ruse, rapporte la Dépêche du Midi.

Toscane italienne ou Toscane occitane. Un nouveau débat qui provoque la colère des élus italiens. Voilà un an, le syndicat mixte regroupant les deux territoires touristiques de Gaillac et du Pays Cordais, dans le Tarn, a décidé de renommer leur zone en référence à cette célèbre région d’Italie, rapporte la Dépêche du Midi, lundi 12 juin.

L’objectif : "construire l'identité touristique de ce périmètre nouvellement défini", a partagé le syndicat au quotidien local. Une initiative qui a porté ses fruits, avec près de 87 millions d’euros de retombées économiques sur le territoire l’année dernière, mais qui ne plaît pas aux défenseurs de la Toscane italienne.

“L'usurpation d'identité est un crime”

L'eurodéputé italien Nicola Danti a profité de la récente réunion à la Commission européenne à Bruxelles pour dénoncer cette appellation, rapporte le journal italien La Repubblica. "Il n'y a qu'une seule Toscane et ce serait bien que ceux qui, de manière rusée, essaient d'utiliser cette marque pour promouvoir leur territoire cessent de le faire immédiatement", a-t-il lancé devant l’Assemblée, dénonçant "une pratique de concurrence déloyale”.

Il a été rejoint par le président de la région toscane, Eugenio Giani, qui a pointé du doigt une démarche "excessive et déplacée". “Vous ne pouvez pas changer le nom d'une région et l'utiliser comme une campagne touristique. Nous nous ferons entendre. L'usurpation d'identité est un crime", a-t-il à son tour fustigé.

publié le 12 juin à 22h40, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux