Tarifs du gaz : une baisse des tarifs réglementés d'Engie le 1er février

Tarifs du gaz : une baisse des tarifs réglementés d'Engie le 1er février
Une plaque de cuisson chauffée au gaz. (Photo d'illustration)
A lire aussi

, publié le vendredi 24 janvier 2020 à 17h48

La Commission de régulation de l'énergie a annoncé une baisse du prix du gaz à hauteur de 3,3 % le 1er février.

Ils sont encore en vigueur jusqu'à 2023, et il vaut mieux en profiter. La baisse des tarifs réglementés du gaz se poursuit depuis le 1er janvier 2019.

Ces tarifs, appliqués par Engie à des millions de foyers français, vont baisser de 3,3% au 1er février, a annoncé vendredi 24 janvier la Commission de régulation de l'énergie (Cre).


Une baisse qui dépend de l'utilisation qui est faite du gaz. Par rapport au barème en vigueur depuis le 1er janvier, ces tarifs baisseront "de 0,9% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,5% pour les foyers qui se chauffent au gaz", indique un communiqué.

Cette évolution résulte de l'application d'une formule tarifaire définie mi-2019. Au total, depuis le 1er janvier 2019, ces tarifs réglementés de vente (TRV) de gaz ont connu une baisse cumulée de 14,7%, précise la CRE.

La loi Énergie et Climat promulguée en novembre prévoit l'extinction progressive d'ici à 2023 de ces TRV gaz, qui sont fixés par les pouvoirs publics et avaient été jugés contraires au droit européen par le Conseil d'État. A l'avenir, il ne restera plus que des offres dites de marché, aux prix fixés librement par les fournisseurs.

Environ 4 millions de particuliers disposent encore d'un contrat de gaz aux TRV. Mais depuis le 20 novembre, Engie a cessé de commercialiser de nouveaux contrats de ce type.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.