Suspicion de grippe aviaire dans les Landes: 1.400 canards abattus

Suspicion de grippe aviaire dans les Landes: 1.400 canards abattus

Les canards "prêts à gaver" de cet élevage de Saint-Jean-de-Lier, dans le sud des Landes, avaient été confinés après des prélèvements réalisés par l'éleveur lui-même

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 24 décembre 2017 à 12h12

Les 1.400 canards d'un élevage des Landes placé en quarantaine depuis jeudi après une suspicion de grippe aviaire ont été abattus samedi "à titre préventif", les analyses complémentaires effectuées n'ayant pas permis de déterminer la dangerosité du virus, a annoncé la préfecture. 

Les canards "prêts à gaver" de cet élevage de Saint-Jean-de-Lier, dans le sud des Landes, avaient été confinés après des prélèvements réalisés par l'éleveur lui-même, qui avaient mis en évidence une "suspicion" de grippe aviaire, sans que le type de virus ne soit formellement identifié. 

Des analyses plus poussées ont permis de montrer "la présence d'une bande de virus influenza type H5", mais n'ont pas permis "d'en caractériser sa virulence", a indiqué la préfecture dans un communiqué. 

Après de nouveaux prélèvements, des analyses supplémentaires "n'ont pas apporté d'informations complémentaires sur cette virulence", a-t-elle ajouté.

"Au regard de ces traces de virus H5 et sur avis du laboratoire national de référence et à titre préventif, la direction générale de l'alimentation a demandé l'abattage préventif du troupeau concerné", a ajouté la préfecture.

Les 1.400 canards ont été abattus samedi matin. 

Parallèlement, l'interdiction de déplacement des palmipèdes a été réduit à deux communes, contre 16 au début de l'alerte. 

Dans son communiqué, la préfecture a salué "la très bonne réactivité de l'exploitant et de la profession dans le déclenchement et le traitement de cette alerte". 

Après les deux vagues d'influenza aviaire des hivers derniers, de nouvelles normes de biosécurité ont été mises en place depuis le 1er décembre. Elles requièrent notamment des analyses effectuées par l'éleveur avant chaque mouvement d'animaux. 

Début décembre, un virus détecté dans un élevage de canards du Lot-et-Garonne dans le cadre de ces nouvelles mesures s'était finalement révélé faiblement pathogène. Aucun lien n'avait été établi avec les virus hautement pathogènes H5N1 et H5N8 ayant sévi en 2016 et 2017 dans le Sud-Ouest. En l'absence de risque pour la santé humaine, les canards n'avaient pas été abattus.  

Après les épizooties des hivers 2015-2016 et 2016-2017, et l'abattage de millions de palmipèdes, la filière mise sur les fêtes de fin d'année 2017 pour se relancer, malgré une production en baisse de 40% par rapport à 2015, dernière année normale de production.

 
30 commentaires - Suspicion de grippe aviaire dans les Landes: 1.400 canards abattus
  • Mais c'est absolument évident que grippes humaines ou aviaires sont introduites chez nous TOUS LES ANS par des esprits malveillants mais pas du tout désintéressés!...

    Alors dans les suspects pour la grippe humaine, on peut voir les 1,5 milliard de Chinois, bizarrement pas touchés (imaginez la catastrophe dans leurs usines où couchent les ouvriers!..), qui nous expédient des virus de grippe, comme par hasard tous les ans (La grippe Espagnole n'a sévi qu'en 1919, pas tous les ans!!...), et mutant, une invention géniale qui complique les choses, saigne la Sécu (et enrichit les labos multinationaux complices évidemment!!..) et fatigue les gens de se faire vacciner, donc plus facilement victimes(!!),avec comme conséquence, une production française affaiblie, ce qui fait bien entendu les affaires des exportateurs chinois!....

    Pour la grippe aviaire, on peut évidemment suspecter les concurrents des français, pareil, jamais atteints, les migrateurs ne passent pas chez eux (!), Bulgares, Roumains, Hongrois et autres...), ce qui va plomber définitivement la réputation et la production des français à leur bénéfice, pour le plus grand plaisir de nos centrales d'achat bien aimées, qui feront ainsi 5-10 fois la culbute au lieu de 2-3 fois!...

    Et aussi bien sûr les écolos, qui eux ne supportent pas les gavages inhumains, mais par contre trouvent tout à fait utile au Pays l'explosion du nombre de loups qui eux égorgent, en toute humanité et dans le respect de la vie animale, des milliers de moutons!...

  • mais que se passe ' t 'il dans le sud ouest
    bizare toujours la bas ???
    des defenseurs n'auraient 'ils pas un peu de grippe aviaire en bocaux

  • Ne pensez-vous pas que la grippe aviaire puisse venir d'autres pays pour s'engraisser (sans jeu de mots) sur nos paysans du sud-Ouest ?
    Eux-non rien : bizarre, vous avez dit bizarre, réplique du film ????????

  • je voudrais bien savoir si, à l'inverse du nuage de Tchernobyl, la grippe aviaire ne sévirait qu'en France? La Hongrie, la Bulgarie et la Roumanie seraient épargnés? Il n'y a pas d'oiseaux migrants dans ces pays?

  • je me demande si c'est pas voulu. On introduit le virus par exemple les ecolos à 2 balles n'y sont peut être pas si innocents.........

    donnez les noms !
    Bonne journée.

    bonjour,
    si vous avez tapé dans le mille,ne doutez plus;c'est la destruction du savoir
    faire français;de tout ce qui a fait notre belle France que tout le monde
    nous enviait

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]