Suicide de Krisztina Rady : Bertrand Cantat porte plainte pour "dénonciation calomnieuse"

Suicide de Krisztina Rady : Bertrand Cantat porte plainte pour "dénonciation calomnieuse"
Bertrand Cantat, lors d'un concert à La Rochelle, le 1er mars 2018.

, publié le dimanche 05 août 2018 à 16h35

La présidente de l'association féministe "Femme et libre" avait accusé le chanteur d'être responsable du suicide de son ex-épouse.

Bertrand Cantat riposte. L'ex-leader de Noir Désir a décidé de porter plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre Yael Mellul, présidente de l'association féministe "Femme et libre", rapporte le JDD.



La présidente de l'association féministe avait elle-même porté plainte contre le chanteur le 18 janvier dernier pour "violences ayant entraîné la mort sansintention de la donner" à propos du suicide de Krisztina Rady, son ex-femme.

Une enquête classée sans suite

Yael Mellul avait sous-entendu que des abus physiques avaient poussé cette dernière au suicide. Le 10 janvier 2010, l'ancienne épouse du chanteur avait été retrouvée pendue chez elle à Bordeaux.

L'enquête sur le suicide de Krisztina Rády a fait l'objet d'un classement sans suite le 6 juillet dernier.

Selon la procureure de la République de Bordeaux, Marie-Madeleine Alliot, les investigations effectuées par la police judiciaire de Bordeaux après la plainte de Yael Mellul "n'ont pas permis de caractériser que le suicide (...) était en relation avec des violences physiques ou psychologiques commises sur elle par Bertrand Cantat".



"L'énorme avantage de cette procédure en dénonciation calomnieuse c'est qu'elle va me permettre de prouver la pertinence de mes accusations", a réagi Yael Mellul, sur Twitter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.