Suicide assisté : un scientifique australien de 104 ans part mourir en Suisse

Suicide assisté : un scientifique australien de 104 ans part mourir en Suisse

franceinfo, publié le lundi 07 mai 2018 à 17h17

David Goodall ne souffre d'aucune maladie en phase terminale, mais juge que sa qualité de vie s'est détériorée et qu'il est temps de partir. "Mais comme il n'est pas au stade terminal (...), il doit voyager jusqu'en Suisse", a déploré Ruedi Habegger, cofondateur d'Eternal Spirit, une des multiples fondations suisses qui aident les personnes qui souhaitent mettre un terme à leur vie. "C'est là toute l'atrocité. Ce vieil homme (...) devrait être en mesure de mourir chez lui, dans son lit, comme on peut le faire ici en Suisse", a-t-il expliqué lors d'une interview à l'AFP. David Goodall doit se donner la mort à la clinique d'Eternal Spirit, près de Bâle, le 10 mai.

L'aide au suicide est illégale dans la plupart des pays du monde. Elle était totalement interdite en

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.