Strava : l'application de running qui dévoile les positions de militaires français

Strava : l'application de running qui dévoile les positions de militaires français©Capture France 2

Source franceinfo, publié le mercredi 31 janvier 2018 à 18h55

Avec l'application Strava, sur téléphone portable, vous savez tout de votre footing: vitesse, calories dépensées et surtout le trajet parcouru, au kilomètre près! L'inconvénient: elle permet aussi de repérer des militaires français en mission. Et si le sport n'était pas bon pour la sécurité ? 27 millions de personnes utilisent cette application dans le monde.

Chaque jour, elles partagent entre elles les trajets de leurs courses et les photos de leurs exploits. Bref, un réseau social du footing!



Sur cette carte, l'entreprise qui a créé cette application a rendu public une partie de ces courses, symbolisées par des centaines de milliers de traits lumineux. A Paris, autour du jardin des Tuileries, on distingue le rendez-vous des adeptes de footing. Idem à Bordeaux, sur les quais au bord de la Garonne!

Plus surprenant, la carte affiche aussi des parcours en plein désert sur des bases militaires. Au Mali, on distingue les itinéraires des footings de soldats français basés à Gao. Mêmes tracés au fort de Madama au Niger. En Afghanistan, apparaissent les parcours de militaires américains sur la base aérienne de Bagram.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Strava : l'application de running qui dévoile les positions de militaires français
  • Bravo l'avancée technologique non maitrisée et inutile...

  • Et on attend quoi pour détruire ce système ???

  • Mais c'est génial, tout ça!
    Presque mieux que ceux qui décryptaient les messages des machines Enigma pendant la seconde Guerre Mondiale, et de là-haut,
    Alan Türing doit bien rigoler...