Strasbourg : toujours aucune trace de Sophie Le Tan malgré des battues citoyennes

Strasbourg : toujours aucune trace de Sophie Le Tan malgré des battues citoyennes
Des messages laissés devant le logement du suspect dans la disparition de Sophie Le Tan.

Orange avec AFP, publié le samedi 22 septembre 2018 à 20h33

Des battues citoyennes étaient organisées ce samedi 22 septembre.

Les proches de Sophie Le Tan, l'étudiante de 20 ans, disparue depuis le 7 septembre dernier, se sont rendus à Strasbourg, ce samedi 22 septembre pour participer à des battues citoyennes.

"On en avait marre de rester les bras croisés, l'enquête avance vraiment lentement et on s'était dit : 'Il faut qu'on agisse'.

Ça reste interminable et insupportable pour nous", a déclaré sa cousine au micro de RTL.

"Ne pas céder à la panique"

Des dizaines d'autres personnes étaient présentes ont sillonné les rues de Schiltigheim, dans la banlieue de la ville. "C'est une façon de soutenir la famille (...) et d'aider à trouver la moindre piste, le moindre indice", raconte une participante, sur France Bleu Alsace.



"On fait tout notre possible pour retrouver Sophie sans gêner l'enquête et ne pas céder à la panique", témoigne une autre. "Grâce à cela, je suis persuadé qu'on finira par la retrouver", s'est félicité de son côté un autre cousin de Sophie Le Tan.

Jean-Marc Reiser a été mis en examen pour assassinat, enlèvement et séquestration. Il refuse de répondre aux questions des enquêteurs. Il a déjà été condamné pour plusieurs viols dont celui d'une auto-stoppeuse, contrainte sous la menace d'une arme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.