Strasbourg : 4 mois de prison ferme pour avoir mis une main aux fesses à une passante

Strasbourg : 4 mois de prison ferme pour avoir mis une main aux fesses à une passante
Une femme manifeste pour l'égalité entre hommes et femmes le 7 novembre 2016 à Paris (illustration)

, publié le mercredi 30 août 2017 à 11h10

L'homme avait asséné une claque "sur la fesse droite" d'une jeune femme qui marchait dans la rue. Lors de son procès, l'auteur de l'agression a expliqué qu'il était saoul au moment des faits et qu'il avait agi "comme ça, pour rigoler", selon une information des Dernières Nouvelles d'Alsace.

En début de soirée, jeudi 24 août dernier, une strasbourgeoise de 19 ans marche en centre-ville lorsqu'elle remarque un homme qui la fixe du regard.

Elle ne réagit pas et poursuit son chemin. L'individu s'approche alors et lui murmure quelques mots inaudibles. "En passant derrière moi, il m'a frappé la fesse droite", relate la jeune femme. Celle-ci proteste, menace d'alerter les forces de l'ordre. Un passant qui a assisté à toute la scène s'empresse de prévenir la police, qui est rapidement parvenue à interpeller l'auteur de l'agression, rapportent les Dernières Nouvelles d'Alsace.

Dans le box des accusés, lors de sa comparution, l'homme a justifié son geste en expliquant qu'il était ivre. "J'avais bu quatre verres juste avant. C'est vrai j'ai fait une erreur. C'est la honte", a-t-il admis. Pour autant, son geste ne lui semble pas choquant : "C'est comme ça, pour rigoler", a-t-il lancé avec désinvolture. Déjà connu des services de police, il a écopé de quatre mois de prison ferme pour cette agression. Pour la procureure Valérie Iltis, il s'agit au contraire d'un comportement "particulièrement dégradant, humiliant". La magistrate a déclaré qu'elle partageait l'émotion éprouvée par la victime "qui a l'impression que ces faits sont banalisés et qu'ils pourraient se répéter". L'homme, quant à lui, assure vouloir changer, au moins en ce qui concerne son penchant pour la boisson. "Je veux faire une cure, arrêter de boire, pour tourner une nouvelle page", a-t-il déclaré lors de l'audience.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.