Stéphane Bern : "Le patrimoine, c'est le pétrole de la France !"

Stéphane Bern : "Le patrimoine, c'est le pétrole de la France !"
L'animateur Stéphane Bern, le 16 septembre 2017 à Port-Marly (Yvelines).

Orange avec AFP, publié le vendredi 14 septembre 2018 à 11h05

VIDÉO. Stéphane Bern s'est félicité ce vendredi 14 septembre sur BFMTV de la réussite du jeu à gratter "Mission Patrimoine", rappelant que ces travaux de rénovation doivent être "une cause nationale".

Pour l'animateur, "le patrimoine c'est le pétrole de la France !"

Plus de 2,5 millions de tickets à gratter s'étaient déjà écoulés vendredi, moins de quinze jours après le lancement du jeu. Vendredi soir, veille du weekend des Journées du patrimoine, aura lieu l'autre volet de l'opération, avec le tirage spécial du loto, dont les grilles sont en vente pour 3 euros. Le tirage sera diffusé à 20h35 sur TF1 et présenté par Stéphane Bern et Jean-Pierre Foucault.

"Arrêtons de considérer notre patrimoine comme un coût"

"Cet élan populaire j'aimerais qu'il serve à montrer à nos élus qu'on ne peut plus faire n'importe quoi avec le patrimoine, que c'est une cause nationale", a déclaré Stéphane Bern sur BFMTV, assurant que le chef de l'État lui avait "réaffirmé son soutien".



"Vous savez il y a 90 millions de touristes qui viennent chaque année en France. On est le premier pays visité au monde, on va leur montrer quoi ? Des ruines ?", a-t-il demandé. "Arrêtons de considérer notre patrimoine comme un coût, pensons que le patrimoine est un investissement, c'est notre trésor, c'est notre mine d'or, c'est notre pétrole ! Alors valorisons-le".



"Oui peut-être allons nous devenir un musée à ciel ouvert pour les Chinois en goguette et pour les autres aussi. Et alors, c'est une industrie qui rapporte, ça rapporte 60 milliards d'euros le tourisme patrimonial. C'est pas mal quand même par rapport à l'automobile qui en rapporte 8 milliards. C'est 500.000 emplois".

"Je suis plongé dans un monde qui m'échappe"

"C'est l'identité de la France, c'est notre culture et c'est aussi une façon de s'approprier la culture si vous venez d'ailleurs", a-t-il ajouté. Envisage-t-il de faire de la politique ? "Je ne suis pas fait pour la politique, je ne suis pas un homme politique, je n'ai pas les codes", a-t-il répondu. "Moi j'appartiens à la société civile, moi j'ai un vrai métier je suis animateur. Je gagne ma vie en faisant de la radio et de la télévision. Et là je suis plongé dans un monde qui m'échappe et je crois que ce n'est pas ma place".

Il y a quelques jours, l'animateur proche du couple Macron avait menacé de quitter sa mission à la fin de l'année s'il n'était qu'un "cache-misère". "J'ai parfois le sentiment de me battre contre des moulins à vent", a-t-il déploré ce vendredi matin. S'il se réjouit de ce loto du patrimoine, il dénonce "dans le même temps" la construction "d'une autoroute à Bénac" ou la destruction du parc de Kolbsheim en Alsace.



Pilotée par l'animateur télé Stéphane Bern, l'opération "Loto du Patrimoine", inédite, vise à financer la rénovation de monuments en France. Les futures recettes, estimées à 15 à 20 millions d'euros selon la FDJ, viendront abonder un fonds spécial dédié à des monuments "emblématiques" en péril, sur quelque 270 sélectionnés. "Beaucoup de gens m'ont dit qu'une infime partie allait au patrimoine. Faites un don directement à la Fondation du patrimoine, ça sera plus simple et en plus c'est défiscalisé", a également Stéphane Bern. "Ce qui est important c'est la prise de conscience".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU