Statue ratée d'Emmanuel Macron : le directeur du musée Grévin s'explique

Statue ratée d'Emmanuel Macron : le directeur du musée Grévin s'explique
Emmanuel Macron à l'aéroport de Nouméa le 3 mai

Orange avec AFP, publié le mardi 15 mai 2018 à 15h45

Largement moquée par les internautes, la statue de cire du président de la République repassera par l'atelier pour un lifting avant de pouvoir intégrer les salles du musée Grévin, a annoncé le directeur mardi 15 mai.

Les traits sont marqués et la ressemblance laisse à désirer. Depuis sa présentation dimanche 13 mai, la statue de cire d'Emmanuel Macron fait l'objet d'un déluge de critiques et surtout de blagues.

À tel point que le musée va revoir sa copie, révèle France Info. Contacté par mail, le directeur du musée, Yves Delhommeau, annonce que le mannequin devra se refaire une beauté pour espérer être exposé au public. La statue "ne rentrera pas à Grévin tant qu'elle ne sera pas réussie".



Le directeur de l'établissement s'est tout de même justifié en expliquant que le travail n'était pas achevé au moment où la statue a été dévoilée. "La photo diffusée rend le personnage caricatural. Il n'était pas complètement terminé au moment du reportage", a-t-il fait valoir, avant de concéder que l'expression du personnage n'était "pas idéale". "Soit on est capable de la rectifier, soit nous nous poserons la question de la refaire entièrement. Nous sommes en train d'améliorer nos productions, en retirant les statues trop caricaturales. Ce serait dommage de faire entrer Emmanuel Macron dans cet état-là", a conclu Yves Delhommeau.



Sur les réseaux sociaux, la statue avait qualifiée d'"horreur" et de "ratage complet".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.