Stade de France : la Cour des Comptes conseille à l'Etat de le céder

Stade de France : la Cour des Comptes conseille à l'Etat de le céder
Le Stade de France (illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 18 novembre 2018 à 18h41

La construction du stade a coûté au total 361 millions d'euros, et 191 millions d'euros à l'Etat.

Un rapport de la Cour des Comptes, dévoilé par Le Parisien, dénonce le coût faramineux du stade pour les pouvoirs publics, c'est pourquoi elle invite l'État "à privilégier la voie de la cession immédiate ou différée au terme de la concession actuelle à une structure capitalistique associée aux fédérations sportives".



Vendre le stade à la Fédération française de foot ?

Il faut dire que le Stade représente un coût faramineux pour l'Etat. En raison de l'absence de club résident à l'année, les pouvoirs publics doivent verser 17 millions d'euros au gestionnaire, soit 119,5 millions depuis l'inauguration de l'enceinte, selon les estimations du rapport.

La Cour des comptes appelle donc à une participation plus forte des Fédérations de rugby et de football. L'institution propose notamment à l'Etat de leur vendre le stade, ou de les associer à un acteur privé.

Une sortie du contrat de concession avant la fin du bail, en 2025, s'annonce trop coûteuse pour l'exécutif, qui devrait donc attendre. Vinci et Bouygues ont présenté un projet de rénovation au ministère des sports en vue des Jeux olympiques à Paris, estimé à 450 millions d'euros, en échange d'une prolongation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.