Soldes d'été : Bruno Le Maire favorable à un report de "trois à quatre semaines"

Soldes d'été : Bruno Le Maire favorable à un report de "trois à quatre semaines"
Bruno Le Maire, le 19 mai 2020, à Paris

publié le lundi 25 mai 2020 à 11h50

Initialement prévue pour le 24 juin, l'ouverture des soldes devrait être décalée vers la mi-juillet.

Après de longs mois de fermeture forcée, les commerçants rouvrent progressivement leurs portes avant la période estivale, dont le temps-fort des soldes d'été devrait être reporté. "Les commerçants ont perdu des semaines de trésorerie.

Rideaux fermés, pas un euro qui rentre dans les caisses... Ils ont besoin de refaire leur trésorerie", a mis en avant le ministre de l'Economie Bruno Le Maire lundi 25 mai, avant de se dire "favorable à un report des soldes de quelques semaines". "Elles devaient redémarrer le 24 juin, on peut les reporter de trois ou quatre semaines", a t-il déclaré sur RMC/BFMTV.

"Je n'ai pas encore de date définitive. Oui, je suis favorable à un report pour que les commerçants puissent refaire leur trésorerie"

Selon les textes officiels, la période des soldes d'été dans la plupart des départements de France métropolitaine a été fixée du mercredi 24 juin au mardi 21 juillet 2020. Dès fin mars, en plein confinement, plusieurs fédérations de commerçants avaient entamé une réflexion sur le sujet, face une crise d'une ampleur inédite pour le secteur.

Fin avril, Bruno Le Maire avait affirmé que la date du "24 juin (était) trop tôt". "Je suis ouvert à un décalage de la période soit au début du mois de juillet, soit si certains le souhaitent, reporter encore plus tard, après l'été", avait-il indiqué. La secrétaire d'Etat à l'Économie Agnès Pannier-Runacher s'était quant à elle prononcée pour "la mi-juillet", une date qui lui "paraîtrait quelque chose de sensé". 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.