Soirée clandestine à Joinville-le-Pont : deux personnes interpellées

Soirée clandestine à Joinville-le-Pont : deux personnes interpellées©THOMAS COEX / AFP

, publié le dimanche 15 novembre 2020 à 11h30

Au moins un des 300 à 400 participants de cette fête s'est révélé positif au Covid-19. L'ensemble des personnes présentes sont invitées "à se faire dépister dans les meilleurs délais et à s'isoler au moins jusqu'à réception des résultats de leur test".

Deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue après la fête clandestine qui a réuni plusieurs centaines de personnes à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne), dans la nuit de vendredi à samedi 14 novembre. Les deux personnes arrêtées sont le propriétaire et l'organisateur de la soirée. Ils sont suspectés de "mise en danger de la vie d'autrui", de "violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique", de "menaces et d'actes d'intimidation commis contre les personnes exerçant une fonction publique" et de "travail dissimulé".



Dans la nuit de vendredi à samedi, entre 300 et 400 personnes se sont retrouvées pour une soirée privée dans le pavillon d'un particulier de cette ville de banlieue parisienne. Vers deux heures du matin, dérangés par le bruit, des voisins ont appelé la police. Arrivées sur place, les forces de l'ordre constatent que plusieurs centaines de personnes sont rassemblées "dans un mépris total des règles sanitaires".

Les fêtards "manifestement très avinés" ont pris à partie les policiers et, "mécontents", leur ont jeté des bouteilles, a révélé la préfecture de police. Les agents font alors usage de grenades de désencerclement et évacuent ces invités. Aucun blessé n'est à déplorer.


Dans un communiqué publié samedi après-midi, la préfecture de police du département a indiqué qu'au moins un des participants était positif au Covid-19 et a invité l'ensemble des personnes présentes "à se faire dépister dans les meilleurs délais et à s'isoler au moins jusqu'à réception des résultats de leur test".

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.