Soda : une canette par jour suffit à mettre en danger le foie, selon l'Inserm

Soda : une canette par jour suffit à mettre en danger le foie, selon l'Inserm
Image d'illustration représentant une canette de soda et du sucre, le 29 novembre 2017.

Orange avec AFP-Services, publié le mercredi 10 juillet 2019 à 10h09

On estime que 20% des Français ont le foie qui se gorge de graisse, à cause d'une alimentation trop sucrée et trop grasse.

Consommer 33 centilitres de soda par jour, soit l'équivalent d'une canette, est dangereux pour le foie, selon une étude de l'Inserm dévoilée mercredi 10 juillet par Le Parisien. Le texte doit être présenté jeudi au cours d'une conférence internationale sur le foie à Paris.

"Désormais, on sait qu'une consommation de 33 centilitres par jour met en danger le foie. Avant, on avait que des estimations, assure au Parisien Lawrence Serfaty, professeur au CHU de Strasbourg. Avec l'association française des hépatologues, il est à l'origine de la conférence. Ces nouvelles données devraient permettre une meilleure prévention contre la consommation trop importante de sodas. "Beaucoup de Français en boivent tous les jours, insiste le Pr Serfaty. Ils savent qu'elle favorisent l'obésité et le diabète, mais ils ne pensent jamais au foie !"

Le risque associé à cette consommation excessive de boissons gazeuses et sucrées, c'est la "Nash", ou "maladie du soda", ou encore "maladie du foie gras humain". On estime que 20% des Français ont le foie qui se gorge de graisse, à cause d'une alimentation trop sucrée et trop grasse. Avec le temps, le foie s'enflamme, devient fibreux, perd de son efficacité ou encore est touché par la cirrhose ou le cancer.

"L'organisme n'a pas besoin d'autant de sucre, prévient l'hépato-gastroentérologue et auteur de "Nash : la maladie de la malbouffe", Dominique Lannes. Comme il est liquide, il est très facilement assimilé par l'intestin. Il rencontre ensuite le foie qui transforme ce sucre en graisse, c'est là le risque."

Plus inquiétant encore, les enfants sont de plus en plus touchés par le phénomène. "Des parents prennent de plus en plus l'habitude de mettre du coca ou des jus dans le biberon des bébés !, s'alarme le Dr Lannes. Ils carburent au soda et ne veulent plus boire de l'eau. Les plus petits sont plus facilement addicts au sucre, une appétence innée." Si les jus de fruit sont un peu moins nocifs, le médecin prévient toutefois que "cela reste du sucre".



Les sodas sans sucres, eux, ne posent pas de problèmes pour le foie, mais ils entretiennent le goût pour le sucré. "Ils n'augmentent pas le risque d'avoir une maladie du foie, explique au Parisien le chef du service des maladies de l'appareil digestif au CHU de Lille, le Pr Mathurin. Le vrai problème, c'est que 90% des gens qui boivent des sodas classiques chaque jour ont aussi une alimentation très déséquilibrée."
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.