SNCF : le trafic des trains RER et TER paralysé par un mouvement social inopiné

SNCF : le trafic des trains RER et TER paralysé par un mouvement social inopiné
Un mouvement social inopiné affecte le trafic des RER et TER

, publié le vendredi 18 octobre 2019 à 07h45

La circulation des TER et du RER subit de fortes perturbations, ce vendredi 18 octobre. Plusieurs syndicats de cheminots ont appelé à exercer un droit de retrait à la suite d'un accident survenu mercredi dernier à un passage à niveau.

Annulations, retards....

De nombreuses régions sont affectées ce vendredi 18 octobre par une "grève surprise" à la SNCF, qui paralyse la circulation des trains. En Île-de-France, le trafic des RER B et D est fortement perturbé. Le Transilien est aussi affecté, au moins sur sur les lignes H, J, K, L et R.



De nombreux trains express régionaux (TER) ont été supprimés aux quatre coins de l'hexagone. Parmi les régions concernées figurent le Grand-Est, les Hauts-de-France, l'Occitanie, les Pays de la Loire et la Nouvelle Aquitaine. Dans le sud-est, toutes les circulations des TER Provence-Alpes-Côte-d'Azur (PACA) sont suspendues.


Peu d'informations sont pour le moment disponibles quant à la durée des perturbations.


La SNCF a communiqué tôt dans la matinée, évoquant un "mouvement social inopiné".


La CGT Cheminots explique ce mouvement social par un accident "qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques" survenu mercredi dernier à un passage à niveau de Champagne-Ardennes, où un train avait percuté un convoi exceptionnel, avec 70 voyageurs à bord.

Dénonçant le fait que le conducteur ait dû gérer la situation seul, le syndicat évoque "plusieurs accidents récents" et réclame le "retour de contrôleurs sur l'ensemble des circulations".


Le syndicat SUD-Rail dénonce quant à lui le "mutisme" d'une direction qu'elle qualifie "d'irresponsable", et "soutient ces actions de résistance et de droits de retrait".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.