SNCF : deux jeunes frères arrêtés pour actes de malveillance

SNCF : deux jeunes frères arrêtés pour actes de malveillance©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 09 août 2018 à 10h10

Deux jeunes garçons de 9 et 11 ans ont été arrêtés par la police ce mercredi en Gironde, relate Europe 1. Ils sont suspectés d'actes de malveillance sur des voies ferrées après avoir jeté des pierres.

Quand il ne s'agit pas de pannes, la SNCF est aussi visée par la malveillance.

Des pratiques constatées dès le plus jeune âge, rapporte Europe 1. En effet, ce mercredi 8 août, la société française a dû appeler la police après que des jets de pierres aient été constatés sur des voies ferrées en Gironde. Deux mineurs de 9 et 11 ans ont finalement été interpellés par les gendarmes en fin de soirée.

Les faits se sont produits vers 19h au niveau d'Ambarès-et-Lagrave (Gironde), précise Europe 1. Si ces actes de malveillance n'ont causé aucun accident, cinq trains de voyageurs ont dû être retardés : un TER et quatre TGV. Des retards qui ont atteint les 45 minutes pour certains de ces trains. La SNCF a déposé une plaine contre les enfants qui ont été remis à leurs parents.

Des actes en constante hausse

En mai dernier, la SNCF dénonçait ces actes de malveillance à répétition. Au milieu de la période de grève, elle en avait recensé une cinquantaine dans la même journée. Des actes qui se multiplient et pointés du doigt par la compagnie ferroviaire au Parisien. Elle indiquait par ailleurs, porter plainte à chaque fois sans que cela n'aboutisse.

Outre les jets de projectiles sur les voies, la SNCF dénonce le sabotage de caténaires, des rames dégradées, des coupures de courant et des clés perdues. Le 8 avril dernier, un TER avait percuté des blocs de pierre à hauteur de la commune de Crès (Hérault) sans faire de dégâts, mais provoquant, encore, de nombreux retards.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.