Six week-ends prolongés prévus en 2017

Six week-ends prolongés prévus en 2017
L'année 2017 sera chargée en week-ends prolongés : une bonne nouvelle pour le tourisme, mais qui pourrait embarrasser les entreprises.

Orange avec AFP, publié le lundi 02 janvier 2017 à 13h50

C'est la première bonne nouvelle de l'année : 2017 sera généreuse en en week-ends prolongés. Le tourisme devrait en profiter, de même que le moral des Français.

Mais quel sera l'impact sur l'économie française?

Le calendrier est formel : en 2017, le 1er mai, le 8 mai et le 25 décembre tombent un lundi. Le 14 juillet, lui, sera un vendredi. En comptant les lundis de Pâques (17 avril) et de Pentecôte (5 juin), le jeudi de l'Ascension, le 25 mai, et l'Assomption le mardi 15 août, les Français profiteront de six week-ends de 3 jours et éventuellement de deux week-ends de 4 jours.



Cette succession de ponts peut avoir un bénéfice pour le tourisme français, après une année 2016 morose à cause des attentats, de la météo ou des inondations : cet été, le secteur a connu une baisse de 2,5%, selon l'Insee, rappelle Le Figaro. La chute atteint même les 6% dans le Grand Paris. A l'inverse, en 2015, les nombreux week-ends prolongés avaient entraîné une forte hausse du nombre de nuitées dans les hôtels et les campings.

Favorable au salariés, le calendrier 2017 l'est beaucoup moins pour les chefs d'entreprises. Le jours fériés avaient amputé la croissance française de 2 milliards d'euros en 2013, selon Le Figaro. C'est notamment la raison pour laquelle le Medef souhaite en supprimer deux sur les onze en vigueur. "Deux jours en moins, c'est pratiquement un point de PIB supplémentaire, soit 100.000 emplois", expliquait le vice-président du syndicat patronal au Parisien en 2015.

Pour l'année 2017, l'Insee estime que "l'effet du calendrier sur la croissance du PIB serait négatif en 2017, de l'ordre de -0.14 point".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.