"Si l'école faisait son travail, j'aurais du travail" : le slogan provocateur du Medef

"Si l'école faisait son travail, j'aurais du travail" : le slogan provocateur du Medef©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 21 septembre 2017 à 10h30

C'est un message posté sur le compte Twitter officiel du Medef qui a mis le feu aux poudres. Mercredi 20 septembre, le syndicat patronal Medef a publié une phrase polémique : "Si l'école faisait son travail, j'aurais du travail".

Un message qui a fortement déplu aux principaux intéressés.

Dans un communiqué, la Fédération syndicale unitaire (FSU) dénonce la campagne du Medef qui "affiche son mépris pour le service public d'éducation, ses personnels et ses élèves". Et d'ajouter : "En accusant abusivement l'école, le MEDEF cherche sans doute à faire oublier que les entreprises n'ont pas réussi à créer le million d'emplois promis comme devant résulter du CICE".

Et si la polémique grandit, le Medef assume totalement ses propos et la provocation. Contacté par Franceinfo, le service presse précise que les "enseignants ne doivent pas le prendre pour eux". L'organisation patronale détaille le message : "C'est bien l'école d'aujourd'hui qui débouche sur un chômage de masse des jeunes français, une éducation trop académique et pas assez professionnelle." Malgré tout, le Medef concède une maladresse. "On a compris qu'en prenant le sujet ainsi, en dehors de tout contexte, cela a pu être mal interprété. Il peut y avoir eu une maladresse, ce n'était pas notre volonté", a expliqué l'organisation à L'Express.

Ces justifications sont loin d'avoir convaincu le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, qui a demandé "le retrait immédiat" du slogan via son compte Twitter. "Je suis consterné par le slogan du Medef et leur demande un retrait immédiat. Merci à tous ceux qui oeuvrent pour la réussite de nos élèves", a-t-il ainsi commenté.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
536 commentaires - "Si l'école faisait son travail, j'aurais du travail" : le slogan provocateur du Medef
  • il est certain que si les écoles privées avaient bien fait leur travail il y aurait moins d'imbéciles au medef, surtout son président...

  • on voit que le MEDEF essaie de se disculper ! ne pouvant plus créer d embauches !!!! ce n est plus comme il y a 50 ans !! travaillant dans l edn j ai vu une jeune ! bac+3 faire un contrat en menage parce qu elle ne trouvait rien c est la gestionnaire qui devant moi lui a dit qu il ne fallait pas qu elle reste comme ça ! moi je pense qu un jour ça va claquer quelque chose de bien ! et tout ceux qui sont au medef auront interet a se planquer !!!

  • C'est triste mais vrai, si l'éducation national disait la vérité, il orienterait mieux les ,gens, cela éviterait le files de gens formés pour des filières sans issus. Qui est en faute ? ce lui qui paie, ou celui qui forme en sachant qu'il n'y a pas de travail ? l'élève ou le prof ?

  • Et si l'Education nationale et les profs se remettaient en question de temps en temps...

  • monsieur Gattaz dit la vérité on peu crier au scandal mais la réalité est visible.