Seuil des 2.000€, étudiants, couples : précisions sur "l'indemnité inflation" de 100€

Seuil des 2.000€, étudiants, couples : précisions sur "l'indemnité inflation" de 100€
(illustration)

publié le vendredi 22 octobre 2021 à 09h50

38 millions de Français seront concernés par la mesure.

Ni baisse des taxes ni chèque carburant mais une indemnité de 100 euros pour 38 millions de Français : Jean Castex a annoncé une mesure simple "qui se voit", pour répondre aux inquiétudes sur la flambée des carburants et le pouvoir d'achat. Une "indemnité inflation" de 100 euros sera versée automatiquement à chaque Français qui gagne moins de 2.000 euros nets par mois.

La prime sera versée en une seule fois et automatiquement, dès fin décembre par les employeurs aux salariés, et entre janvier et février pour les autres catégories, comme les retraités ou indépendants, sans besoin d'aucune démarche, a précisé le Premier ministre.

♦ Quid des étudiants?

"Les étudiants boursiers et les étudiants fiscalement autonomes de leur parents seront concernés par l'indemnité inflation", a confirmé vendredi 22 octobre Gabriel Attal, sur le plateau des 4 Vérités de France 2. "Les étudiants seront accompagnés par l'indemnité inflation.

L'inflation peut aussi concerner les étudiants parce qu'il y a d'autres prix que le carburant qui augmentent. On sait que pour un certain nombre d'étudiants, c'est difficile de boucler ses fins de mois. La mesure concerne ainsi "autour des deux tiers des étudiants français", estime le porte-parole du gouvernement. 



♦ Couples
Dans la mesure où elle est individualisée, cette "indemnité inflation" ne sera pas calculée sur le foyer fiscal. "Dans un couple, chacun touchera 100€ s'il est en dessous des 2000€ mensuels nets", a ainsi indiqué Olivier Véran sur le plateau de RMC-BFMTV. Quant à la question de savoir si ce chèque sera imposable, la réponse est "non. "Ces 100€ ne seront pas fiscalisés", a pour sa part assuré Gabriel Attal.

♦ Seuil

L'indemnité sera versée automatiquement à chaque Français qui gagne moins de 2.000 euros nets par mois, avant impôt. Les personnes gagnant plus de 2.000€ nets avant le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, mais touchant moins de 2.000€ après coup , ne seront donc pas concernées par l'aide. Le salaire pris en compte sera celui versé en octobre ou en novembre, a indiqué le gouvernement.


Cette solution a été élaborée après plusieurs jours d'hésitation, afin d'éviter, à six mois de la présidentielle, une montée des contestations dans ce dossier ultrasensible. "On nous dit: vous avez mis 8 jours à décider, ben oui, c'est un sujet compliqué", a commenté le chef du gouvernement, défendant la solution "la plus juste, la plus efficace", alors que les prix à la pompe ont atteint des niveaux historiquement hauts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.