Sète : victime d'un infarctus, il doit appeler trois fois le Samu

Sète : victime d'un infarctus, il doit appeler trois fois le Samu
Les médecins ont diagnostiqué un infarctus à son arrivée au CHU de Montpellier.

Orange avec AFP, publié le mardi 17 octobre 2017 à 18h50

Un habitant de Sète (Hérault), âgé de 32 ans, a décidé de porter plainte contre X après avoir dû appeler trois fois le Samu lors d'un infarctus survenu le 28 septembre.

Sentant des fortes douleurs dans la poitrine ce soir là, le trentenaire a composé le 15. Une femme à l'autre bout du téléphone lui a, dans un premier temps, expliqué que c'était "sans doute un problème pulmonaire" et qu'elle ne pouvait lui envoyer d'ambulance car elles étaient "toutes occupées", explique France Bleu Hérault qui a révélé l'information.



"SON ESPÉRANCE DE VIE NE DÉPASSAIT PAS UNE HEURE ET DEMIE"

Souffrant de plus en plus, l'homme a rappelé 40 minutes plus tard, expliquant avoir "envie de vomir". En vain. La même interlocutrice lui a alors répondu qu'il s'agissait sans doute d'"une crise d'angoisse". L'homme a finalement réussi à "se traîner" jusqu'à la porte de sa voisine, qui a insisté au téléphone pour que les secours interviennent.



Une fois les secours sur place, l'homme a été immédiatement transféré au CHU de Montpellier. En arrivant à l'hôpital, les médecins ont diagnostiqué un infarctus. "Son espérance de vie ne dépassait pas alors une heure ou une heure et demie. Cela s'est donc joué à très peu de choses", écrit France Bleu.

La direction du CHU de Montpellier, dont dépend le SAMU 34, n'a pas souhaité faire de commentaires dans l'immédiat. Elle a cependant expliqué "être prête à recevoir le jeune homme pour lui donner des précisions sur les conditions de sa prise en charge".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU