Sète : victime d'un infarctus, il doit appeler trois fois le Samu

Sète : victime d'un infarctus, il doit appeler trois fois le Samu

Les médecins ont diagnostiqué un infarctus à son arrivée au CHU de Montpellier.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 17 octobre 2017 à 18h50

Un habitant de Sète (Hérault), âgé de 32 ans, a décidé de porter plainte contre X après avoir dû appeler trois fois le Samu lors d'un infarctus survenu le 28 septembre.

Sentant des fortes douleurs dans la poitrine ce soir là, le trentenaire a composé le 15. Une femme à l'autre bout du téléphone lui a, dans un premier temps, expliqué que c'était "sans doute un problème pulmonaire" et qu'elle ne pouvait lui envoyer d'ambulance car elles étaient "toutes occupées", explique France Bleu Hérault qui a révélé l'information.



"SON ESPÉRANCE DE VIE NE DÉPASSAIT PAS UNE HEURE ET DEMIE"

Souffrant de plus en plus, l'homme a rappelé 40 minutes plus tard, expliquant avoir "envie de vomir". En vain. La même interlocutrice lui a alors répondu qu'il s'agissait sans doute d'"une crise d'angoisse". L'homme a finalement réussi à "se traîner" jusqu'à la porte de sa voisine, qui a insisté au téléphone pour que les secours interviennent.



Une fois les secours sur place, l'homme a été immédiatement transféré au CHU de Montpellier. En arrivant à l'hôpital, les médecins ont diagnostiqué un infarctus. "Son espérance de vie ne dépassait pas alors une heure ou une heure et demie. Cela s'est donc joué à très peu de choses", écrit France Bleu.

La direction du CHU de Montpellier, dont dépend le SAMU 34, n'a pas souhaité faire de commentaires dans l'immédiat. Elle a cependant expliqué "être prête à recevoir le jeune homme pour lui donner des précisions sur les conditions de sa prise en charge".
 
383 commentaires - Sète : victime d'un infarctus, il doit appeler trois fois le Samu
  • avant de porter la critique sur le SAMU regarder dans les conditions qui travail oui cela peut porter de graves
    préjudices comme dans ce cas de ce jeune homme vous oubliez les pompiers
    oui il manque des médecins urgentistes espérons que ce jeune homme sois mis hors de gausse
    défendons tous nos services

  • j'espère que ce jeune homme aura maintenue sa plainte et ne se contentera pas de la plaidoirie du S.A.MU.OUI si on appelle, cela est sérieux.honte à eux .(dans cette situation pour mon épouse le 27/9)

    OUI si on appelle, cela est sérieux ?
    NON dans plus de cinquante pour cents des cas les appels sont totalement injustifiés voire fictifs ou farfelus !

  • ça ne me surprend pas, le SAMU fait de diagnostique par téléphone à la va vite et se débarrasse vite fait bien fait. si on appel c'est pas pour rien mais ça ils comprennent pas...

    Si vous saviez le nombre d'appel "pour rien" voir pire !

  • La direction du CHU va le recevoir pour lui donner des precisions sur les conditions de sa prise en charge . Bien sur tout aura été normal , bon courage a lui pour se faire entendre .

  • Il m'est arrivé a peut près la même chose avec ma fille agée a cette époque de 21 ans qui sortait d'un cancer, un dimanche midi elle s'est sentie mal puis a perdu connaissance j'ai appelé le samu qu'i m'a répondu "simple malaise vagal ça va passer", j'ai donc appelé les pompiers qui sont arrivés en 10 minutes et ce sont eux qui ont pratiqué les premiers soins et appelé le samu qui avait quand même 40 km a faire, le médecin de garde n'a jamais répondu non plus a mon appel, résultats ma fille s'est retrouvée avec un stimulateur cardiaque posé en urgence, pour un simple malaise vagal ? Alors un grand merci a ces pompiers en majorité des volontaires, quant au samu par politesse je ne ferais pas de commentaires mais n'en pense pas moins

    Encore une fois honneur aux pompiers j ai déjà eu recours à eux Et chapeau messieux

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]