Services à la personne : le crédit d'impôt transformé en aide directe ?

Services à la personne : le crédit d'impôt transformé en aide directe ?
Une personne s'occupant d'un enfant à l'hôpital Necker, le 30 juillet 2015 à Paris (photo d'illustration)

publié le lundi 28 janvier 2019 à 20h09

Le gouvernement réfléchit à transformer en aide direct le crédit d'impôt octroyé aux employeurs de salariés à domicile, selon une déclaration du ministre de l'Économie et des Finances.

Cela pourrait constituer un gain de pouvoir d'achat immédiat et une simplification comptable. Le crédit d'impot accordé aux employeurs de salariés à domicile pourrait être transformé en aide directe, a-t-on appris lundi 28 janvier.

"Nous allons étudier la possibilité de transformer le crédit d'impôt sur les services à la personne en aide directe pour les ménages. Ce sera à la fois plus simple et plus pratique pour tous", a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, lors de ses voeux aux acteurs économiques.

Garde d'enfant, soutien scolaire, assistance aux personnes âgées ou handicapées, travaux ménagers, prestations de petit bricolage ou encore petits travaux de jardinage font partie des activités éligibles au crédit pour l'emploi d'un salarié à domicile. "Les services à la personne représentent 1,3 million de salariés en France, nous devons améliorer leur formation, valoriser leur métier", a souligné le ministre.


Dans le cadre du passage au prélèvement à la source cette année, un acompte égal à 60% de ce crédit d'impôt a été versé le 15 janvier par le fisc aux contribuables éligibles à ce dispositif dans leur avis d'impôt 2018, basé sur les revenus 2017. Le solde, éventuellement revu à la hausse ou à la baisse en fonction des dépenses engagées en 2018, leur sera versé ou leur sera réclamé dans le courant de l'été.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.