Séminaire gouvernemental : "terrain" et dialogue", Jean Castex martèle ses objectifs

Séminaire gouvernemental : "terrain" et dialogue", Jean Castex martèle ses objectifs
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, le 7 juillet à l'Élysée.
A lire aussi

, publié le samedi 11 juillet 2020 à 13h12

Les ministres se réunissaient samedi matin à Matignon pour faire le point, une semaine après leur nomination. 

À la sortie du séminaire gouvernemental, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a rappelé le cap fixé par le Premier ministre. "Le message qui a été rappelé, qui est celui du président de la République, c'est que c'est un gouvernement des 600 jours. C'est le temps qu'il reste d'ici à la fin de ce quinquennat", a expliqué le secrétaire d'État. 

"Nous sommes dans un moment de crise historique pour le pays et on ne peut pas attendre pour agir", a insisté Gabriel Attal, qui a rappelé le "souci très marqué exprimé par le Premier ministre : de la concrétisation". "C'est bien de prendre des grandes décisions depuis Paris. Mais si elles ne s'appliquent pas sur le terrain pour les Français, ça n'a pas grand intérêt", a estimé Gabriel Attal. 

"Se déplacer sur le terrain"

Durant cette rencontre, qui a duré environ trois heures, Jean Castex a donc "invité les ministres à se déplacer sur le terrain (...) pour mesurer les effets concrets des décisions" prises. 

Autre fer de lance du chef du gouvernement, selon son porte-parole : le "souci de dialogue, avec les élus locaux, les syndicats, les entreprises, les associations, toute la société civile". 

Les 16 ministres, 14 ministres délégués et le secrétaire d'État se réunissaient, samedi à Matignon, pour cet exercice déjà connu de la plupart, puisque la majorité des membres de ce cabinet figuraient dans le précédent gouvernement. 

La réunion avait pour objectif de faire le point sur la première semaine d'exercice du gouvernement, alors que les ministres ont multiplié les déplacements. "le Premier ministre (voulait) mettre un accent particulier sur la communication des membres du gouvernement, afin d'éviter les couacs et que les tâches de chaque ministre soient bien identifiées", selon les informations de BFMTV.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.