Seine-Saint-Denis : un bébé mis au monde par des policiers la nuit du Nouvel An

Seine-Saint-Denis : un bébé mis au monde par des policiers la nuit du Nouvel An ©Panoramic

publié le samedi 02 janvier 2021 à 16h15

En plus de faire respecter le couvre-feu, des policiers ont dû gérer l'accouchement d'une femme en Seine-Saint-Denis, rapporte Le Point samedi matin. Avec succès, mais non sans frayeur, Eddior est né le 1er janvier à 5h24.  

Peu après 6 heures ce 1er janvier, Eddior et sa mère sont confortablement installés dans une clinique parisienne. 2021 vient à peine de commencer, mais pour le nouveau-né et ses parents la nuit du réveillon a déjà été bien agitée, comme le révèle Le Point.


 

Quelques heures plus tôt, le père, au volant de son Range Rover, grille un feu rouge sous les yeux d'une patrouille de police à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). Interpellé, le Congolais de 35 ans explique, paniqué, qu'il est pressé, car sa femme est sur le point d'accoucher.

Accouchement dans un 4x4 

Les policiers le croient et l'accompagnent à son domicile de Stains, où il doit récupérer sa femme. La brigade de nuit se propose même d'escorter le couple jusqu'à la clinique de Paris où la future maman de 25 ans doit accoucher.  Peu après, sur la route, celle-ci perd les eaux, l'obligeant à donner naissance dans son 4x4 alors que la température extérieure est de 0°C. Les policiers mettent en place une zone de sécurité et sont rejoints par un équipage de policières. L'une d'elles s'occupe de l'accouchement, aidée par un brigadier et guidée par des pompiers au téléphone. Le bébé montre sa tête à 5h24, mais son cordon ombilical est enroulé autour de son cou.

La gardienne de la paix suit les conseils téléphoniques d'un médecin et parvient à dérouler le cordon. Eddior, un garçon de 3 kg, se porte bien. Sa mère aussi. Les pompiers ont ensuite pris le relais, en congratulant parents et policiers. Entre l'épidémie de coronavirus et cet accouchement, c'était un sacré Nouvel An.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.