Seine-et-Marne : une enquête ouverte après le décès d'un bébé atteint d'une gastro-entérite

Seine-et-Marne : une enquête ouverte après le décès d'un bébé atteint d'une gastro-entérite
Les urgences de l'hôpital de Nantes le 16 mars 2017.

Orange avec AFP, publié le vendredi 20 avril 2018 à 21h28

Les parents de la petite fille de six mois décédée le 14 avril dénoncent la lenteur des secours.

Une enquête a été ouverte sur les causes de la mort en Seine-et-Marne d'un bébé de six mois qui souffrait d'une gastro-entérite. Les parents, qui veulent comprendre ce qui est arrivé à leur petite fille, mettent en cause la lenteur des secours, a-t-on appris vendredi 20 avril de sources concordantes. Une information judiciaire a été ouverte pour "recherches des causes de la mort", a indiqué le parquet de Meaux.  

Malade depuis deux jours

L'état de la petite fille, qui souffrait d'une gastro-entérite depuis plusieurs jours, s'était brusquement dégradé au petit matin du 14 avril. Selon Le Parisien, le bébé aurait été examiné la veille par un médecin généraliste qui avait prescrit "un médicament contre les nausées et vomissements, un autre contre les selles liquides et un dernier pour atténuer la douleur", détaille le quotidien. 

Appelé vers 06h30, le Samu a "débarqué une heure plus tard" au domicile familial situé à Montevrain, a affirmé à l'avocate de la famille, Estelle Nataf.

Plainte contre X

Entre-temps, le père, qui était sur son lieu de travail dans une autre ville, est arrivé avant l'ambulance et a amené lui-même le bébé aux urgences, où son décès a été constaté, a ajouté l'avocate. Le couple, dont le nourrisson était le sixème enfant, a porté plainte contre X.

L'autopsie réalisée mardi n'a pas permis d'éclaircir ce qui a pu provoquer la mort de la fillette, a indiqué le parquet. Des analyses complémentaires ont été ordonnées.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.