Sécurité routière : téléphone au volant, excès de vitesse... les comportements dangereux augmentent sur l'autoroute

Sécurité routière : téléphone au volant, excès de vitesse... les comportements dangereux augmentent sur l'autoroute
L'autoroute A6, en juillet 2017.

Orange avec AFP-Services, publié le jeudi 04 juillet 2019 à 11h06

Les manquements au code de la route sont de plus en plus nombreux, souligne la Sanef, qui rappelle que l'inattention et les manœuvres dangereuses sont à l'origine de 30% des accidents mortels sur autoroute. 

Dans son observatoire annuel publié jeudi 4 juillet, la Société des autoroutes du nord et de l'est de la France (Sanef) alerte sur l'augmentation des comportements dangereux des conducteurs sur autoroute. Selon la Sanef, les automobilistes conduisent toujours plus vite, toujours plus près de la voiture qui les précède et utilisent de plus en plus leur portable au volant. 

Ainsi, 43% des automobilistes roulent au-dessus de la vitesse autorisée, entre 130 et 150 km/h - les poids lourds ont été exclus pour cette mesure.

En 2018, ce chiffrait se montait à 38%. Il s'agit du plus mauvais résultat depuis 2012.


Autre phénomène inquiétant soulevé par la Sanef : 6% des automobilistes conduisent avec leur téléphone portable à la main sur l'autoroute, un chiffre qui a presque doublé depuis 2015. Ce phénomène est particulièrement présent chez les chauffeurs de poids-lourds : le chiffre monte à 15%.

Si la mortalité sur autoroute reste l'une des plus basses, avec 157 tués sur les 9.000 kilomètres d'autoroutes en 2018, l'inattention et les manœuvres dangereuses ont représenté 30% des accidents mortels sur autoroute en 2018. La vitesse, quant à elle, est à l'origine d'un accident sur sept. Au total, 3.488 personnes sont décédées sur les routes françaises en 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.