Sécurité routière : les seniors sont davantage des victimes

Sécurité routière : les seniors sont davantage des victimes©Pixabay

, publié le mercredi 31 octobre 2018 à 13h50

Anne Laveau, la directrice de la Prévention routière, a assuré sur RTL ce mercredi matin, chiffres à l'appui, que, sur les routes, les seniors sont davantage tués que les autres.

C'est un serpent de mer. Régulièrement, la France se demande s'il faut contrôler l'aptitude des personnes à conduire une voiture. Le débat a resurgi ce mercredi après le malaise d'un nonagénaire le week-end dernier à Paris, qui a fauché sept passants, dont trois grièvement. En colère, le père de la victime a réclamé sur RTL "des contrôles et des visites médicales obligatoires".



Contactée par téléphone par RTL, la directrice de la Prévention routière Anne Laveau a démenti une idée reçue : "Les chiffres sont là, les seniors ne sont pas plus responsables que les autres d'accidents et ils sont plutôt davantage victimes, puisqu'il y a 25% des décès en France qui sont des seniors, alors qu'ils représentent 19% de la population. Et la plupart du temps, ils sont victimes en tant que piétons".

"Il ne faut absolument pas stigmatiser les seniors parce qu'ils savent gérer la baisse de leurs fonctions cognitives et souvent, simplement, tout naturellement ils cessent eux-mêmes de conduire", a assuré la responsable de la Prévention routière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.