ALERTE INFO
20:26 Euro : Karim Benzema rappelé en Equipe de France

Sécurité routière : le feu intelligent désormais autorisé

Sécurité routière : le feu intelligent désormais autorisé
Un feu tricolore à Paris.

publié le mardi 20 avril 2021 à 13h30

Ces feux tricolores détectent la vitesse des véhicules et passent au vert si les limitations sont respectées. 

On les appelle les feux intelligents. Bien présents sur les routes mais totalement illégaux, les feux tricolores dits "récompense" sont désormais autorisés, a annoncé mardi 20 avril la Sécurité routière, confirmant une information du site Radars-auto.

Le principe ? Ces feux détectent les véhicules en approche ainsi que leur vitesse et passent au vert lorsque les limitations sont respectées. L'objectif est de fluidifier le trafic et d'inciter au respect des limitations. 




Selon l'arrêté publié vendredi au Journal officiel, ces feux ne sont valables qu'en agglomération et ne peuvent être installés au niveau des passages piétons, des intersections et à proximité du panneau d'entrée d'agglomération. "Ils seront donc installés en plein milieu de la route là où l'on rencontre habituellement plutôt des ralentisseurs", avance le site Radars-auto.  

Quelles sanctions ?  

"Le feu récompense est considéré comme un feu tricolore classique, les sanctions sont donc identiques. Le non respect de l'arrêt imposé par le feu rouge est sanctionné par une amende forfaitaire de 135 euros et le retrait de quatre points", ajoute le site spécialisé. L'autre équipement de feux asservis à la vitesse demeure lui interdit. Il s'agit des feux dits "sanction", qui passent au rouge lorsque l'usager dépasse les limitations de vitesse.  

Environ 1.000 feux "récompense" étaient déjà utilisés par certaines communes en France, d'après les estimations du Syndicat des équipements de la route transmises par la Sécurité routière. L'arrêté a été pris à la suite d'expérimentations dans quelques villes et d'un groupe de travail durant l'année 2020. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.