Sécurité routière : la carte de France des comportements dangereux

Sécurité routière : la carte de France des comportements dangereux
Les automobilistes de la région Paca reconnaissent le plus de comportements dangereux, selon une étude publiée le 3 février 2017.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 03 février 2017 à 15h20

Les habitants de la région Paca sont les Français qui reconnaissent le plus de comportements dangereux au volant, selon le "baromètre annuel de la conduite responsable" de la Fondation Vinci Autoroutes, dévoilé vendredi 3 février par Le Parisien.

Les automobilistes de la région Paca reconnaissent 5,5 comportements dangereux en moyenne, sur quinze propositions. Ils sont ainsi 84% à ne pas respecter les distances de sécurité, ou 62% à ne pas ralentir à l'approche d'une zone de travaux.

Ils sont suivis par la région Auvergne-Rhône-Alpes (5,2 comportements dangereux reconnus). C'est d'ailleurs dans cette région, mais aussi en Occitanie que les automobilistes sont les plus rapides : 94% d'entre eux confient dépasser la vitesse autorisée. Les conducteurs des Hauts-de-France sont les plus responsables, avec 4,7 comportements à risques reconnus.



Les Franciliens apparaissent, eux, comme les plus stressés au volant. 19% des automobilistes d'Ile-de-France déclarent sortir de leur voiture pour "s'expliquer" avec d'autres conducteurs, et 57% utilisent leur klaxon de manière intempestive. Les Normands leur passent cependant devant sur ce point (58%). Sur l'ensemble du territoire, l'usage déplacé de l'avertisseur sonore est d'ailleurs en progression de 4%.

ALCOOL AU VOLANT

Si la loi interdit de conduire au-dessus de 0,5 mg d'alcool par litre de sang -deux verres-, les Bretons reconnaissent qu'ils ne renoncent à conduire qu'au bout de 2,7 verres d'alcool en moyenne. Ce sont en fait tous les Français qui font une entorse à la loi, puisque la moyenne nationale se situe à 2,5 verres.



Symbole de l'hégémonie des nouvelles technologies dans la société, près du tiers des Français (29%) assure utiliser son téléphone tout en conduisant, et 39% son GPS. Ils sont également 17% à reconnaître signaler les embouteillages ou les contrôles des forces de police sur des applications.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.